L'argent L'argent
L'argent L'argent
 / 

L'argent (préface Anne Compagnon)

À propos

« Mais comment ne pas regretter la sagesse d'avant, comment ne pas donner un dernier souvenir à cette innocence que nous ne reverrons plus. [...] On ne parle aujourd'hui que de l'égalité. Et nous vivons dans la plus monstrueuse inégalité économique que l'on ait jamais vue dans l'histoire du monde. On vivait alors. On avait des enfants. Ils n'avaient aucunement cette impression que nous avons d'être au bagne. Ils n'avaient pas comme nous cette impression d'un étranglement économique, d'un collier de fer qui tient à la gorge et qui se serre tous les jours d'un cran. [...].
De tout ce peuple les meilleurs étaient peut-être encore ces bons citoyens qu'étaient nos instituteurs. Il est vrai que ce n'était point pour nous des instituteurs, ou à peine. C'étaient des maîtres d'école. [...].
Nos jeunes maîtres étaient beaux comme des hussards noirs ».
Charles Péguy.

Édition présentée par Antoine Compagnon, professeur au Collège de France et à l'Université Columbia (New York).

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Pamphlet, Maximes, Pensées, Portraits

  • EAN

    9782849900994

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    100 Pages

  • Longueur

    17.1 cm

  • Largeur

    11.2 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Charles Péguy

Charles Péguy, né en 1873 et mort au front en 1914, créa les Cahiers de la quinzaine en 1900 pour prolonger son engagement dreyfusard à travers une revue socialiste, républicaine et libre. Conscient dès 1905 de la menace allemande, il devint un patriote inquiet, avant de se convertir au christianisme en 1907 et de mêler tous ces engagements en une oeuvre prolifique. Il sera l'un des modèles de Bernanos ou de Charles de Gaulle, et aujourd'hui encore celui d'intellectuels et d'hommes engagés de tous bords, d'Edwy Plenel à Alain Finkielkraut.

empty