Arnaldur Indridason

  • Un couple fait appel à Konrad, flic à la retraite, car leur fille a disparu. Et leur inquiétude est légitime à cause des sérieux problèmes de drogue de la jeune femme. Dans le même temps, Eyglo, une médium amie de l'ancien policier, lui parle d'un cold case : une enfant noyée en 1947 dans l'étang devant le Parlement. Grâce à une construction brillante, Indridason crée un suspense où Konrad mène deux enquêtes de front, avec, en filigrane, la face sombre de l'Islande.

  • Un livre impitoyable sur les regrets et le désespoir du remords. Une construction haletante et surprenante sur l'inévitabilité d'un passé qui refuse de se laisser oublier.
    Troisième roman de la série Konrad, plus simenonien et mélancolique que jamais.

    Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on retrouve le numéro de téléphone de Konrad, ancien policer. L'enquête révèle rapidement qu'elle l'avait contacté récemment pour lui demander de retrouver l'enfant qu'elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu'elle avait abandonné juste après sa naissance. Maintenant désolé de lui avoir refusé son aide, Konrad s'emploie à réparer son erreur. Il retrouve les membres d'un mouvement religieux contre l'avortement et reconstruit l'histoire d'une jeune fille violée dans le bar où elle travaillait. Il retrouve aussi un clochard équivoque, des trafiquants de drogue et même des fragments de l'histoire de la mort violente de son père.
    Lorsqu'il retrouvera l'enfant, il mesurera l'ampleur de la tragédie dans laquelle son intuition et son entêtement l'ont plongé.
    Konrad se révèle un enquêteur sensible à la souffrance des autres, d'une humanité touchante.

    Dans une construction particulièrement habile et haletante, La Pierre du remords est un roman captivant et impitoyable sur la honte, le désespoir et l'intensité des remords qui reviennent nous hanter.

  • Le corps d'une jeune toxicomane est découvert sur la tombe du héros national de l'indépendance islandaise qui était originaire des fjords de l'Ouest. C'est dans cette région que partent enquêter le commissaire Erlendur et son adjoint Sigurdur Oli. Sur place, la situation sociale y est alarmante : la vente des droits de pêche a généré chômage et émigration intérieure massive. C'est alors que disparaît le parrain de la drogue local. Une nouvelle piste s'ouvre... Écrit juste avant La Cité des jarres, ce livre a consacré la renommée d'Erlendur, flic coriace et taciturne.

  • Sur le glacier de Langjökull en constant recul, des touristes en excursion découvrent le cadavre d'un homme d'affaires disparu depuis trente ans. Son associé de l'époque, un temps soupçonné, est de nouveau arrêté. Konrad, policier à la retraite et veuf, reprend ses recherches, obsédé par le souvenir de cette enquête bâclée par un de ses collègues. Le témoignage d'une femme pourrait relancer toute l'affaire.

  • Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavík, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère, Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 1960, meurt dans l'incendie de sa maison. Palmi, rongé par la culpabilité, cherche à découvrir la vérité tandis qu'une équipe de policiers mène l'enquête officielle. Aux côtés du premier de la classe Sigurdur Oli et d'Elinborg, un certain Erlendur apparaît...

  • La mort a été immédiate. Une balle dans la tête. Aucune trace de lutte n'est relevée dans ce modeste appartement de Reykjavík. Le seul détail troublant est une croix gammée tracée sur le front de la victime. Très vite, en cet été 1941, les soupçons se portent sur les soldats étrangers venus contrer l'expansion nazie. Les enquêteurs Flovent et Thorson doivent agir avec prudence : malgré l'occupation alliée, l'ombre du Troisième Reich plane toujours au-dessus de l'Islande.

  • Stephan Thorson semblait comme endormi... Avec stupeur, le légiste constate qu'il a été étouffé. Pourquoi assassiner un nonagénaire solitaire et taiseux ? Dans ses tiroirs, des articles sur le meurtre d'une couturière retrouvée en 1944, dans le malfamé passage des Ombres. Soixante ans plus tard, l'ex-inspecteur Konrad décide de rouvrir la double enquête. Il découvre une époque où l'Islande, tiraillée entre modernité, traditions et légendes, n'était pas tendre avec les jeunes filles...

  • Elle voulait fuir la guerre avec son fiancé. Rentrer à Reykjavík. Les nazis ont emmené Osvaldur ; elle doit embarquer seule. Dans une Islande occupée par les Alliés, deux meurtres d'une cruauté inouïe orientent les soupçons des enquêteurs Flovent et Thorson vers les milieux militaires. Autant de drames, de vies bouleversées, qui troublent la frontière entre coupables et victimes. Quelle justice peut-on offrir dans une guerre qui tolère tout ?

  • L'inspecteur Erlendur, un vieux policier de Reykjavik, mal nourri, toujours de mauvaise humeur, dans la tradition du genre, enquête sur le meurtre d'un vieil homme. Dans l'ordinateur de la victime, on trouve des photos pornographiques immondes et, coincée sous un tiroir, la photo de la tombe d'une enfant de quatre ans. Erlendur n'accepte pas la thèse du crime de drogué en manque, il retrouve un ami de cet homme en prison et découvre le passé de violeur de la victime. A travers l'autopsie de la petite fille morte quarante ans auparavant, il découvre la Cité des Jarres et le fichier génétique de la population islandaise. L'écriture de Indridason reprend aux vieilles sagas leur humour sardonique, l'acceptation froide des faits et leurs conséquences lointaines. Ce livre, écrit avec une grande économie de moyens, va bien plus profond que la plupart des romans policiers : il transmet le douloureux sens de l'inéluctable qui sous-tend les vieilles sagas qu'au Moyen Age les Islandais se racontaient pendant les longues nuits d'hiver. Il représente un remarquable apport à la tradition. Et chez Indridason l'humanité triomphe toujours.

  • Dans un jardin sur les hauteurs de Reykjavik, un bébé mâchouille un objet étrange... Un os humain ! Enterré sur cette colline depuis un demi-siècle, le squelette mystérieux livre peu d'indices au commissaire Erlendur. L'enquête remonte jusqu'à la famille qui vivait là pendant la Seconde Guerre mondiale, mettant au jour les traces effacées par la neige, les cris étouffés sous la glace d'une Islande sombre et fantomatique...

  • Le corps du sans-abri flottait près du pipeline où il avait trouvé refuge. Triste fin pour un l'alcoolique ? Affaire bouclée ou presque. Un jeune policier, intuitif et obstiné, juge la thèse de l'accident douteuse. Dans la nuit boréale, entre foyers de clochards et planques de dealers, il sillonne Reykjavik, déterminé à résoudre ce mystère. Ce policier n'est autre qu'Erlendur.

  • Il est des disparitions qui hantent un homme, des enquêtes qui forgent un policier.

    Le lagon bleu était un petit paradis avant qu'on y trouve un cadavre. Un ingénieur de la base américaine qui serait tombé d'un avion. Dans l'atmosphère de la guerre froide, la police s'intéresse à de mystérieux vols effectués entre le Groenland et l'Islande. En parallèle, l'inspecteur Erlendur enquête sur une jeune fille disparue sur le chemin de l'école quarante ans plus tôt, à l'époque où la modernité arrivait clandestinement en Islande, portée par les disques de rock et les jeans venus de la base américaine...

  • En pleine ascension du glacier Vatnajökull, deux jeunes randonneurs sont brutalement précipités au fond d'une crevasse. Juste avant de disparaître, l'un d'eux parvient à contacter sa soeur Kristin. Celle-ci se lance à leur recherche et découvre un immense complot du gouvernement américain : des satellites ont repéré la carcasse d'un bombardier allemand recraché par le glacier ; une carcasse qui renferme des secrets très gênants...
    Pour cette opération des plus confidentielles, Kristin devient un grain de sable à éliminer.

  • À la suite des tremblements de terre d'Islande en juin 2000, le lac de Kleifarvatn se vide peu à peu. Une géologue chargée de mesurer le niveau de l'eau découvre sur le fond asséché un squelette lesté par un émetteur radio portant des inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacés. Erlendur et son équipe sont chargés de l'enquête.

  • Betty

    Arnaldur Indridason

    Quand j'ai rencontré Bettý, j'ai su que ma vie allait basculer. Elle était magnétique et fatale. J'aurais tout donné pour elle. J'ai même accepté de travailler pour son mari. Mais maintenant c'est moi qui suis derrière les barreaux. Aux yeux de tous, je suis coupable de meurtre. Parce que, si l'amour se joue à trois, il y en a toujours un de trop.

  • Tuer un père Noël, il n'y a qu'un Islandais pour oser imaginer ça ! Le commissaire Erlendur, qui déteste les fêtes de fin d'année, doit enquêter sur un père Noël assassiné dans un hôtel de luxe juste avant un goûter d'enfants. Sale boulot pour le commissaire, dont la fille essaye de ne pas replonger dans la drogue. La victime était portier et occupait une petite chambre dans les sous-sols depuis vingt ans. Son licenciement lui avait été signifié la veille. Le commissaire prend ses quartiers d'hiver pour une enquête qui va faire remonter à la surface de vieux démons.

  • En revenant sur les terres de son enfance, Erlendur espérait enterrer son passé une bonne fois pour toutes. Mais il est interpellé par une affaire de disparition : la même nuit, un groupe de soldats anglais se perd de la montagne, tandis qu'une jeune femme se volatilise dans la région. Cette histoire excite sa curiosité d'Erlendur, hanté par la terrible disparition de son propre frère quand il était enfant... Et si tout était lié ?

  • Été 1972. Le commissaire Marion Briem n'a que faire de la Guerre froide, des Russes et des Américains qui s'affrontent à Reykjavik lors d'un championnat d'échecs : un adolescent vient d'être assassiné dans un cinéma de quartier. Très vite pourtant, elle comprend que ce meurtre est lié au duel annoncé. Mais dans l'ambiance survoltée qui règne en ville, la tâche du futur mentor d'Erlendur n'a rien d'aisée.

  • Par un soir de froid intense, le corps d'un petit garçon métis, moitié thaï - moitié islandais, est retrouvé poignardé au pied de son immeuble. Aucun indice n'est laissé aux enquêteurs menés par le commissaire Erlendur. S'agit-il d'un crime raciste? Pour le savoir, Erlendur va devoir plonger dans les bas-fonds de la société islandaise, confrontée à la montée d'un nationalisme larvé, et y faire de sombres découvertes.

  • Marie n'était pas du genre à se suicider : c'est ce que soutient une de ses proches au commissaire Erlendur. On l'a pourtant retrouvée pendue dans son chalet, sur les bords gelés du lac de Thingvellir. Erlendur rouvre l'enquête et découvre que, peu avant sa mort, la victime était entrée en contact avec sa mère défunte grâce à un médium. Celle-ci avait promis de lui envoyer un « signe ». Erlendur ne croit pas aux fantômes.

  • Dans un appartement du centre de Reykjavik, un jeune homme, seulement vêtu d'un T-shirt féminin, est retrouvé mort, la gorge entaillée. Dans les poches de la victime, des cachets de Rohypnol, la drogue du viol ; sous le lit, un châle qui dégage une forte odeur épicée. Maigres indices. pour une enquête qui se révèle d'autant plus ardue que le commissaire Erlendur, épuisé par sa dernière affaire, est parti en vacances. Elinborg, adjointe du commissaire, devra donc compter sur son seul flair pour trouver le meurtrier.

    Né en Islande en 1961, journaliste et critique de cinéma, Arnaldur Indridason est l'auteur de plusieurs romans policiers, véritables best-sellers internationaux, tous disponibles en Points. Ses romans sont publiés dans 37 pays.

  • Abasourdi, Sigurdur lève les yeux vers l'imposante Banque centrale, surnommée la « muraille de lave » en référence à l'impénétrable barrière de corail de la mer d'Islande. Ici règnent le crime et la corruption : une employée, adepte du libertinage, a été poignardée. Sigurdur en est persuadé, l'assassin est entre ces murs. Plus que jamais, les conseils d'Erlendur seraient précieux, mais il a disparu...

  • Le livre du roi

    Arnaldur Indridason

    Source ancestrale de la mythologie nordique, Le Livre du roi est le plus précieux de tous les manuscrits islandais. Un trésor pour lequel certains sont prêts à voler, et même à tuer. En 1955 à Copenhague, un jeune étudiant islandais se lie d'amitié avec un étrange professeur d'histoire, bourru, érudit, passionné de sagas islandaises... et ancien propriétaire du fameux manuscrit. Désireux de récupérer ce bien inestimable, il entraîne le jeune homme dans une quête effrénée. Ensemble, ils vont traverser l'Europe et vivre une aventure qui marquera leurs vies à jamais.

  • Les enquêtes d'Erlendur Sveinsson t.3 : la cité des Jarres Nouv.

    Pourquoi l'inspecteur Erlendur use-t-il sa mauvaise humeur à rechercher l'assassin d'un vieil homme dans l'ordinateur duquel on découvre des photos pornographiques immondes et, coincée sous un tiroir, la photo de la tombe d'une enfant de quatre ans ? Pourquoi mettre toute son énergie à trouver qui a tué celui qui s'avère être un violeur ? Pourquoi faire exhumer avec quarante ans de retard le cadavre de cette enfant ? Comment résister à l'odeur des marais qui envahit tout un quartier de Reykjavik ? À quoi sert cette collection de bocaux contenant des organes baptisée pudiquement la Cité des Jarres ? Pourquoi partout dans le monde la vie de flic est toujours une vie de chien mal nourri ? Erlendur le colérique s'obstine à tenter de trouver les réponses à toutes ces questions.

    Ce livre transmet le douloureux sens de l'inéluctable propre à l'imaginaire islandais. Il reprend leur humour sardonique, l'acceptation froide des faits et de leurs conséquences lointaines.

    Paru aux débuts des années 2000, La Cité des Jarres est un des premiers romans d'Arnaldur Indridason et une des premières enquêtes du Commissaire Erlendur. Véritable chef d'oeuvre du roman policier, il a fait connaître Indridason dans le monde entier et a obtenu le prestigieux prix Clé de Verre du roman noir scandinave.

empty