Dominique Manotti

  • Racket

    Dominique Manotti

    À Paris, un géant américain braque un joyau de l'industrie française :
    Kidnapping, chantage, extorsion, meurtre. Le hold-up est presque parfait. Le gouvernement ne voit rien.
    Tout s'achète, et personne ne résiste à la menace.
    Sauf deux flics. Noria Ghozali, commandante au Renseignement intérieur. Un nom pas facile à porter en ces temps d'attentats islamistes. Et le commissaire Daquin, dont la carrière est derrière lui.
    Ils sont bien seuls à s'opposer à ce racket. Est-ce une raison pour renoncer ?

  • Marseille 73

    Dominique Manotti

    Quand le terrorisme d'extrêmedroite planait sur Marseille.
    1973 : la France connaît une série d'assassinats. Dans la cible, des Arabes, surtout des Algériens, qu'on tire à vue. En six mois, plus de cinquante d'entre eux ont été abattus, dont une vingtaine à Marseille, épicentre du terrorisme raciste. Onze ans après la fin de la guerre d'Algérie, les nervis de l'OAS sont amnistiés, souvent intégrés dans l'appareil d'État et la police. Le Front national vient à peine d'éclore. Des revanchards appellent à plastiquer les mosquées, les bistrots, les commerces arabes, à faire peur...
    Le jeune inspecteur Daquin, officier de la PJ de Marseille, surveille de concert avec la police de Toulon des groupuscules de pieds-noirs animant de véritable camps d'entraînement paramilitaires.
    />

  • Or noir

    Dominique Manotti

    Marseille, 1973. Le commissaire Daquin, vingt-sept ans à peine, prend son premier poste au commissariat de l'Évêché, et découvre une ville ensanglantée par les règlements de compte qui accompagnent la liquidation de la French Connection, des services de police en guerre larvée les uns contre les autres, et la prolifération de réseaux semi-clandestins comme le SAC ou la franc-maçonnerie.
    Il enquête sur l'assassinat d'un ancien caïd de la drogue et de son associé, un vétéran des services secrets, tous les deux reconvertis dans les affaires ; assiste à la naissance mouvementée d'un nouveau marché des produits pétroliers, à l'ascension fulgurante des traders assoiffés d'argent frais qui le mettent en oeuvre ; et constate que les requins les plus dangereux ne sont pas ceux que l'on croit...

  • Été 2005 à Panteuil, en banlieue parisienne, l'ambitieuse commissaire Le Muir a décidé d'appliquer la «nouvelle politique sécuritaire» prônée par le ministre de l'Intérieur. Sur le terrain, les policiers s'arrangent comme ils le peuvent avec la réalité des cités et de leurs petits trafics. Des jeunes flics fraîchement débarqués aux vétérans de la BAC de nuit, tous sont confrontés à la violence et à la peur. Il suffit d'un incendie dans un squat de sans-papiers, d'une bavure ou de quelques vols de voitures pour que Panteuil s'embrase...

  • À la fin des années 1980, Filippo, petit voyou italien, s'évade de prison avec Carlo, un ancien activiste des Brigades Rouges. Si Carlo est tué quelques semaines plus tard dans un braquage, Filippo, lui, arrive à Paris où il découvre le milieu des réfugiés politiques italiens et les zones d'ombre des Années de plomb, mais aussi les méthodes des polices français e et italienne et des services de renseignements. Devenu veilleur de nuit, pour combler sa solitude, il commence à écrire et raconte son histoire, ou ce qu'il voudrait être son histoire.

  • Des amis de lycée qui militaient à rennes en 1968 sont montés à paris oú ils ont réussi.
    Agathe renouard et son protégé nicolas berger dirigent la communication d'un grand groupe d'assurances, christian deluc est devenu conseiller à l'elysée, amélie élève des pur-sang. en cette année 1989, les chemins des anciens étudiants vont se croiser de manière inattendue lorsqu'ils se mettent à jouer avec le feu, emportés par l'euphorie du pouvoir : des chevaux de course meurent mystérieusement, des quantités de cocaïne apparaissent dans les soirées parisiennes, le fringant nicolas berger meurt dans l'explosion de sa voiture.

    Sur commande
  • Entre le débarquement des Alliés et la libération de Paris, deux mois et demi s'écoulent. La SS allemande - le «corps noir» - et la Gestapo française règnent encore. Dans leur sillage, industriels, banquiers et artistes s'enrichissent et mènent une vie de plaisir. Mais les plus perspicaces sentent le vent tourner... Ce roman peint ceux qui perdent, ceux qui s'en sortent, et ceux qui se retrouvent toujours, quoi qu'il arrive, dans le camp des vainqueurs.

  • Le "rêve" de Madoff ou comment entrer dans la peau d'un personnage voué à la vindicte populaire. Voilà un "je" qui dérange. Issu d'une famille modeste, Madoff incarne l'American Dream. Fondateur de sa propre société d'investissements en 1960, il flirte volontiers avec l'illégalité pour exaucer son rêve : devenir riche et influent. Appâté par le gain facile, il multiplie les risques. Mais bientôt, la crise des subprimes survient. Jugé coupable, Madoff écope de 150 années de prison. A la fois vainqueur et victime ? L'auteur montre que l'époque ne pouvait que favoriser ce type d'escroquerie. Sous la présidence de Reagan, le capitalisme financier triomphe. Reclus en prison, Madoff déroule sous forme de flash-back sa vie, qu'il aura voulu être celle d'un aventurier.

  • Métro Sentier, soleil à son zénith. Ils sont là pour régulariser leur situation. Ils sont turcs, clandestins et travaillent dans la confection. Dans leur atelier, la police découvre le corps d'une jeune prostituée et des traces d'héroïne. Entre trafic de drogue, mafia et corruption, le commissaire Daquin et son indic au charme envoûtant se lancent dans un grand nettoyage de printemps.

  • Kop

    Dominique Manotti

    L'inspecteur romero avait rendez-vous avec une certaine nadine speck, droguée et dealeuse.
    Ils sont abattus en pleine rue à levallois par des tueurs à moto. apparemment, c'est la jeune fille qui était visée. y a-t-il un lien avec son frère, le régisseur du stade de football de lisle-sur-seine ? après une étonnante ascension, le club est sur le point de devenir champion de france. les enjeux sont énormes, surtout pour jean-pierre reynaud, son président, qui est aussi maire de la ville et entrepreneur de travaux publics.

    Qui a commandité le meurtre de levallois ? que faisait romero avec cette femme à l'existence trouble, en dehors de toute mission officielle ? au cours de son enquête, le commissaire daquin va pousser des portes qui cachent turpitudes, corruption et cadavres.
    " kop plonge avec une délectation retenue dans les abîmes de la corruption moderne. un régal. " michel pascal, le point " un livre rapide, dense, formidablement énergique.
    Comme le foot que l'on aime. " michel abescat, le monde " un univers oú l'impeccable suspense du thriller rejoint la mélancolie du roman noir. " sébastien lapaque, le figaro magazine.

    Sur commande
  • À Pondange en lorraine, l'usine du groupe Daewoo fabrique des tubes cathodiques. C'est la seule source d'emplois dans cette ancienne région sidérurgique complètement sinistrée, alors personne n'est très regardant sur les conditions de travail. Jusqu'au jour où une révolte éclate.
    L'usine prend feu. Mais cet incendie est-il vraiment accidentel ? Nous sommes à l'automne 1996, et l'usine Daewoo se trouve au coeur d'une bataille stratégique dont l'enjeu n'est autre que le rachat de Thomson, fleuron de l'économie française. Matra allié à Daewoo a remporté le marché, mais Alcatel, rival évincé, ne se laisse pas faire. Et quand une entreprise de cette taille lance la contre-attaque, c'est avec des moyens redoutables. Meurtres, coups fourrés, manipulation, les adversaires qui s'affrontent dans ce Monopoly géant ne reculent évidemment devant rien.
    Ce livre est le récit romancé d'une affaire connue dont Manotti explore tous les dessous. Dans une veine thriller à la James Ellroy, elle nous propose une lecture décapante du jeu politico-financier.
    Par l'auteur de la trilogie du commissaire Daquin et de nos fantastiques années fric.

    Indisponible
  • Kop

    Dominique Manotti

    " Les virages et la tribune nord sont debout dans une cacophonie indescriptible.
    Les joueurs de Lisle-sur-Seine se précipitent les uns vers les autres, se touchent, s'embrassent, s'entassent. Quelques bras tendus, doigts dressés, en signe de victoire, en direction du kop qui hurle. Un but marqué, c'est la virilité proclamée, reconnue, partagée. L'angoisse évacuée, pour un temps. A ce moment précis, Lisle-sur-Seine est champion de France ". L'inspecteur Romero avait rendez-vous avec une certaine Nadine Speck, droguée et dealeuse.
    Ils sont abattus en pleine rue à Levallois par des tueurs à moto. C'est apparemment la jeune fille qui était visée. Eric, son frère, est le régisseur du stade de football de Lisle-sur-Seine. Après une fulgurante ascension, le club est sur le point de devenir champion de France. Jean-Pierre Reynaud, le président du club, qui est aussi maire de la ville et entrepreneur de travaux publics, sait qu'il joue gros.
    Il s'apprête à transférer un de ses joueurs vedettes pour une somme astronomique. Mais d'où vient l'argent ? Qui a commandité le meurtre de Nadine Speck ? Que faisait Romero avec cette jeune fille à l'existence trouble, en dehors de toute enquête officielle ? Le commissaire Daquin croit à l'innocence de son inspecteur et, en remontant la piste des assassins, ouvre des portes derrière lesquelles se cachent toutes les formes de corruption et plusieurs cadavres.
    Après Sombre Sentier et A nos chevaux, on retrouve le commissaire Daquin et son équipe dans un roman décapant dont l'issue est aussi incertaine que celle d'une finale de Coupe de France.

    Indisponible
  • Lorraine connection

    Dominique Manotti

    • Rivages
    • 30 Août 2006

    A Pondange en Lorraine, l'usine Daewoo fabrique les tubes cathodiques de téléviseurs qui seront assemblés dans une filiale polonaise. C'est la seule source d'emplois dans cette région sidérurgique autrefois prospère et aujourd'hui complètement sinistrée. Alors, même si l'usine détient des records d'accidents, même si la direction coréenne fait peu de cas des ouvriers, chacun s'accroche à un travail qui est une nécessité vitale. Jusqu'au jour où un énième accident se produit à l'atelier de finition : une jeune ouvrière enceinte de six mois est électrocutée. Mais le contremaître tente de minimiser " l'incident " et parle de reprendre immédiatement le travail. Rolande, la chef d'équipe, y voit une provocation et le gifle. Après quoi, c'est l'escalade. Rolande est licenciée, la révolte gronde et l'usine se met en grève. Les salariés se prononcent pour une occupation afin d'empêcher la direction de déménager les stocks. Mais alors que les grévistes s'organisent pour passer la nuit sur place, l'usine prend feu. Le lendemain, il ne restera plus que des cendres à la place de l'atelier de finition. L'incendie est-il lié au mouvement d'occupation ? Des palettes de bois enflammées ont servi de barricades, et à l'extérieur de l'usine, un certain Karim Bouziane avait installé un barbecue pour ravitailler les employés. La piste de l'accident ou celle d'un geste désespéré de la part d'un ouvrier semble privilégiée par les enquêteurs, qui devraient pourtant se poser des questions. A l'usine Daewoo de Pondange, le moins que l'on puisse dire, c'est que la gestion n'est pas transparente. Que sont ces listes de comptes en banque luxembourgeois découvertes par des grévistes qui avaient investi les bureaux de la comptabilité ? Pourquoi les cadres coréens avaient-ils commencé à déménager les ordinateurs et les archives aux premiers signes de troubles sociaux ? Pourquoi Eric, l'un des employés qui disait avoir " vu les incendiaires " est-il victime d'un accident malencontreux ?
    Pour une banale usine de pièces détachées, Daewoo Pondange paraît être au coeur d'enjeux stratégiques et de troublantes zones d'ombre. Tant au niveau régional, qu'au niveau national, les acteurs jouent très gros. Le Lorrain Maurice Quignard, membre influent de la mission pour le Plan européen de développement, n'est pas qu'un philanthrope soucieux d'aider sa région. Il a négocié avec les Coréens l'implantation de l'entreprise viabilisée par la manne des subventions européennes, car il vise plus haut : marier Daewoo au géant Matra pour emporter le marché du rachat de Thomson, fleuron de l'économie française en cours de privatisation. Et bénéficier des retombées pour son compte personnel. Les objectifs de Quignard rencontrent opportunément ceux des affairistes coréens, mais surtout ceux du gouvernement français qui vient de rendre sa décision publique : Matra a été choisi pour fusionner avec Thomson. Or Alcatel, rival évincé, ne l'entend pas de cette oreille. Ses dirigeants vont réunir un véritable commando afin de prouver que la compétition n'était pas loyale et que le gouvernement avait des intérêts particuliers qui lui ont fait choisir Matra.
    Le commando, c'est Pierre Rossellini, jeune énarque et brillant financier, Alain Bentadj, polytechnicien, Frédéric Marion spécialiste de la communication et surtout Roger Valentin, ex- sous-directeur de la DST et chef de la sécurité d'Alcatel. Valentin a besoin d'un électron libre pour enquêter ; il va le trouver en la personne de Charles Montoya, flic privé de choc qui n'a pas peur de se salir les mains. Envoyé à Pondange, Montoya se fond dans une région qu'il connaît bien pour y avoir vécu enfant et il commence à interroger les témoins. A faire parler les flics locaux. A soulever des lièvres. Pour s'apercevoir qu'effectivement, l'usine Daewoo est au coeur d'une gigantesque embrouille.
    Meurtres, coups fourrés, manipulation, chantage, les adversaires qui s'affrontent dans cette partie de Monopoly à très grande échelle ne reculent devant rien pour arriver à leurs fins.

  • À la veille de l'élection présidentielle, des cambrioleurs dérobent l'ordinateur de Bernard Soubise, responsable de la sécurité au Commissariat de l'Energie Atomique. Les choses tournent mal, Soubise est tué. Mais une webcam a filmé toute la scène... Le commandant Pâris de la Brigade criminelle se lance sur la piste d'un groupuscule « écoterroriste », tandis qu'en haut lieu on le presse - un peu trop - de conclure son enquête.

  • Poche 8.99 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Retrouvez dans ce dossier les premiers chapitres de dix polars incontournables de la collection Folio Policier : Ingrid Astier (Quai des enfers), Tonino Benacquista (La maldonne des sleepings), Thomas H. Cook (Les feuilles mortes), DOA (Citoyens clandestins), Caryl Férey (Zulu), Thierry Jonquet (Mygale), Dominique Manotti (Bien connu des services de police), Elsa Marpeau (Les yeux des morts), Jo Nesbo (Le léopard), Kjetil Try (Noël sanglant).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

  • A l'occasion de ses 70 ans, retrouvez dans ce dossier gratuit les premiers chapitres de 9 titres incontournables de la collection Série Noire :

    Les initiés (de Thomas Bronnec), Pukhtu Primo (de DOA), L'ange gardien(de Jérôme Leroy), Or Noir (de Dominique Manotti), Et ils oublieront la colère (de Elsa Marpeau), Tout doit disparaître (de Jean-Bernard Pouy), L'alignement des équinoxes(de Sébastien Raizer), Les Brillants (de Marcus Sakey) et L'exécution de Noa P. Singleton (de Elizabeth Silver).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Retrouvez aussi photographie et biographie des auteurs. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

empty