Laura Hedon

  • Aujourd'hui, c'est le printemps ! Petit-Louis le rouge-gorge et ses amis sont ravis : ils l'attendaient avec impatience. Mais la journée passe, et le printemps n'est toujours pas là. Que se passe-t-il ? Est-il perdu,ou malade ? Le printemps a tout simplement décidé de ne pas travailler cette année. Après tout, il n'est jamais remercié pour tout ce qu'il accomplit ! Petit-Louis et ses amis partent à sa recherche pour le convaincre qu'il est nécessaire à la survie de leur belle forêt.

  • On sème, un peu, beaucoup... Nouv.

    Cet album illustré sans parole invite les enfants à découvrir les plantes qui poussent en ville à travers une minuscule petite fille qui se laisse porter par le vent, accrochée à une graine de pissenlit. Cette fiction est associée à un petit volet documentaire pour nous parler des "mauvaises" herbes qui poussent sur le bitume, mais aussi les espaces qu'investissent aujourd'hui les citadins pour faire entrer la nature dans la ville.

    À paraître
  • Perdre un être cher. Rencontrer des difficultés à l'école. Avoir peur de la nuit. Des couples qui se séparent. Ne pas réussir à se faire des amis. Autant de questions, de situations, où la douleur, la souffrance ressentie est parfois difficile à surmonter pour les enfants, les jeunes, ces nouveaux coeurs déployés, mais aussi pour tous les adultes qui les accompagnent sur le chemin de la vie. À travers ces 5 histoires, Alexandra nous amène à poser un regard différent sur ces moments difficiles et à grandir, ensemble.

  • Il est donné à tous ceux qui s'en donnent la peine d'accoucher d'un poème. Mais pour trouver ton coeur, lecteur, quel chemin de traverse devrais-je donc emprunter ? Comment captiver ton imaginaire et l'entraîner dans le sillage que ma plume a laissé, moi le sans-nom, surnageant dans la houle où la multitude se presse, livrant aux dieux de l'édition leurs modestes offrandes ? Je te propose un jeu. Un jeu à trois. Laura, toi et moi, allons graver sur cet écho d'errance qui palpite au revers de notre ère quelques images. Les tiennes tout d'abord, celles qui ne manqueront pas de germer, au rythme de ta propre voix, en consommant ces quelques vers que je porte à tes lèvres. Celles qui s'offrent en partage ensuite, dans ce modeste ouvrage, reflets émaillés de mes mots ouvrant de nouveaux horizons aux ombres prises derrière ces strophes. Un jeu de miroirs, un jeu de pistes, pour colmater le temps qui passe, meubler l'attente, se retrouver loin du brouhaha de l'époque. À toi lecteur À nos créations oniriques Aux ombres qui les hantent

    Sur commande
empty