Seuil Jeunesse

  • Notre cabane

    Marie Dorléans

    Marie Dorléans nous plonge, grâce à ses magnifiques illustrations, dans un grand bain d'enfance. Nous voilà embarqués pour une fantastique promenade qui nous mènera sûrement vers la cabane de nos rêves.

  • Une nuit, deux enfants sont réveillés par leurs parents : « Nous avons rendez-vous » leur chuchote leur maman. Mais où vont-ils ainsi, à travers la nuit ? Après avoir quitté la maison, la famille traverse des paysages baignés par la nuit, réinventés par la lumière des fenêtres, du train qui passe, de la lune qui brille, de la lampe torche, de la voie lactée.

    Des images d'une grande force qui emmènent le lecteur dans un voyage au coeur de la nuit jusqu'au lever du Soleil.

  • Odile ?

    Marie Dorléans

    Odile est une petite fille toujours grognon... Pour la distraire, ses parents l'emmènent au muséum d'histoire naturelle. La petite fille y va en traînant les pieds et ni l'ibis, ni le mouflon, encore moins le cochon ne vont réussir à la dérider. Lorsqu'elle arrive devant le crocodile, elle a à peine le temps de lui gratouiller le museau qu'il l'avale tout rond !

    C'est la panique au musée : ses parents s'évanouissent, les visiteurs hurlent mais une toute petite voix les interrompt... C'est celle d'Odile qui leur demande de ne pas s'inquiéter. Elle est très bien dans le ventre du reptile. Elle y a trouvé l'essentiel : de bonnes choses à manger, une couverture bien chaude et... la paix. Ses parents vont finir par ramener le crocodile chez eux mais toutes leurs habitudes vont être bouleversées.

    Un beau matin, Odile se sent bizarre. Ses parents lui manquent. Alors elle sort du ventre du crocodile, bien décidé à profiter de la vie ! C'est justement le jour où le cirque s'installe en ville. Quelle rencontre va-t-elle bien pouvoir y faire ?

    Sur commande
  • C'est chic

    Marie Dorléans

    Un marchand crie inlassablement aux passants indifférents le contenu de son étalage, quand il est victime d'un mauvais coup de soleil. Lorsque, encore confus, il reprend sa litanie, de drôles de mots sortent de sa bouche : "Qui veut des chaussures à café, des chapeaux sacs, un tapis de pluie ?" Intrigués par tous ces objets inédits, les clients affluent pour acheter toutes ces choses qu'ils ne possèdent pas.
    Marie Dorléans détourne de leur utilité première de nombreux ustensiles pour donner naissance à des situations et à des images où l'absurdité et l'humour règnent en maître.

    1 autre édition :

empty