Librairie Generale Francaise

  • Oeuvre majeure de la littérature mondiale, Les Métamorphoses rassemble en près de 12 000 vers le récit des métamorphoses des dieux et des héros, depuis le chaos originel jusqu'à la mort de Jules César. Ovide pioche dans l'immense répertoire des mythologies grecques et romaines et recompose sa propre épopée pour raconter le monde : Icare trop près du Soleil se brûlant les ailes ; Daphné se transformant en laurier pour fuir Apollon ; Orphée descendant aux Enfers pour retrouver sa femme Eurydice... Ces histoires mythiques irriguent encore de nos jours la littérature et la culture occidentale. Dans une nouvelle traduction, Marie Cosnay nous donne à lire le texte d'Ovide comme un immense roman d'aventures.

  • « Romains, si quelqu'un parmi vous ignore ce qu'est l'art de l'amour, qu'il lise mon poème pour s'y instruire et apprendre à aimer. ».
    Brillant par son humour et sa modernité, L'Art d'aimer rencontra dès sa parution aux alentours de l'an 1 apr. J.-C. un succès immense en témoignent des extraits retrouvés gravés sur les murs de Pompéi. Ovide s'y fait le chantre de l'art subtil de la séduction et, avec une audace extraordinaire pour son époque, dispense aux jeunes gens de Rome une leçon d'amour dans les règles de l'art. Nourri d'exemple mythologiques, de conseils et de techniques pour faire naître puis entretenir la passion dans son couple, L'Art d'aimer vaudra à son auteur d'être banni de l'Empire, avant de devenir l'un des textes érotiques les plus célèbres au monde.
    Édition présentée, établie et annotée par Sylvie Laigneau-Fontaine.

  • Du chaos initial à l'apothéose de Jules César, 250 fables consacrées aux transformations d'hommes en plantes, animaux ou minéraux. Avec un dossier thématique.

  • Entreprises par Ovide dès l'an 2 après Jésus-Christ, il a près de cinquante ans. Les Métamorphoses sont à peu près achevées au moment de son exil à Tomes, sur les rives de la Mer noire, où l'Empereur Auguste l'a relégué en l'an 8. Tout au long de ses quinze livres, l'épopée nous conduit des origines jusqu'au temps présent, mais le poète s'autorise des entorses à la chronologie et rien ne s'organise ici selon l'action d'un personnage unique. C'est une histoire du monde qui nous est offerte, mais revêtue d'une dimension mythique et constamment ouverte à ces métamorphoses que dicte la volonté des dieux.
    Pygmalion qui épouse la statue qu'il a façonnée et dont il s'est épris, Adonis dont le sang, lorsqu'un sanglier l'aura tué, fait naître l'anémone, Midas affublé d'oreilles d'âne par Apollon qui le punit, Iphigénie sacrifiée par son père et transformée en biche : ces métamorphoses qui, parmi d'autres, se découvrent dans ces trois livres n'appartiennent pas seulement à leur temps, et vont pour toujours marquer la culture héritée de l'Antiquité. Ces histoires que nous lisons aujourd'hui sont bien encore les nôtres. ? oe

    Sur commande
empty