Albin Michel

  • Milo est un jeune garçon courageux. La Grande Guerre des hommes contre les loups n'a pas laissé de survivant dans son village. Archer aguerri, il décide de partir affronter le Dernier des Loups. Sa longue traque le mènera hors des sentiers battus et le combat qu'il livrera ne sera pas celui qu'il avait imaginé... l'obligeant à regarder, à admettre et à respecter la vie sauvage.

  • Frida

    ,

    L'une des plus grandes figures de l'art mexicain du XXe siècle inspire Benjamin Lacombe et Sébastien Perez pour leur nouvelle collaboration.
    Pour lui rendre hommage, Benjamin Lacombe propose une immersion inédite dans le processus créatif de l'artiste. Une succession de pages découpées et un texte poétique nous entraînent dans les profondeurs de l'âme de Frida Kahlo. À la manière d'un recueil de pensées, le livre explore les thématiques qui sont chères à Frida :
    L'amour, la mort, la terre, les animaux...
    Sébastien Perez insère dans son texte des phrases extraites des correspondances de Frida pour restituer de la façon la plus sincère et vraie ce que l'artiste ressentait « par-devers elle et face à elle ».

  • Louis a un sacré héritage à honorer : son père et son grand-père étaient pirates. C'est donc son destin que de prendre la mer. Mais il est jeune encore, et les succès ne viennent pas aussitôt. Peu à peu, avec une certaine brutalité, il obtient ses premiers butins, en volant une sirène ou deux pauvres pêcheurs. Louis, cependant, a toujours le coeur serré. Et quand il parvient à prendre le contrôle d'un véritable navire, un joyau flamboyant au cou, c'est une existence à semer la terreur qui s'ouvre devant lui... Mais il saura écouter son coeur, et dans la générosité retrouvée, il découvrira le vrai sens de la vie.

  • L'histoire du Magicien d'Oz est racontée ici par l'épouvantail donnant un ton naïf à cette quête où cheminent ensemble des personnages très disparates (Dorothy sans moyen de rentrer chez elle, l'épouvantail sans cerveau, l'homme de fer sans coeur, le lion sans courage et le chien Toto). Effrayés par le pouvoir d'Oz et des sorcières, obnubilés par le Palais d' Émeraude, ils s'apercevront qu'ils portent en eux ce qu'ils cherchaient ailleurs. Le style est alerte, les dialogues sont légers.
    Points de vue et échelles, portraits attendrissants, motifs arts déco, omniprésence du vert émeraude donnée par un pantone vert irisé : les images de Benjamin Lacombe imprègnent le récit d'une atmosphère magnétique et troublante, loin du kitsch et du maniéré souvent associés à cette histoire. Une transposition et un renouvellement  graphique audacieux.

  • L'Herbier des Fées est le carnet intime d'un éminent botaniste russe. Détaché du cabinet des sciences occultes de Raspoutine, en quête d'un élixir d'immortalité, ses recherches le mènent en forêt de Brocéliande, célèbre pour ses plantes médicinales et ses légendes.
    Ce qu'il découvre dans ces bois va bouleverser sa vie à jamais. Benjamin Lacombe crée ici un univers exceptionnel, mêlant merveilles botaniques et personnages féériques. Peintures à l'huile, dessins à la plume, planches aquarellées s'épanouissent, par un jeu de calques et de découpes, en un livre d'une grande beauté formelle.

  • Yomon a grandi parmi les dragons. Fasciné par ces créatures majestueuses qu'il considère comme sa famille, Yomon se sent prisonnier de son corps d'enfant. Il le sait : son coeur est celui d'un dragon. Une nuit, il se rend auprès de Quiron, le plus ancien des dragons. Celui-ci lui raconte comment les rois des hommes ont combattu et mutilé les dragons pour dérober qui une dent, qui une griffe, qui des ailes, le souffle tonitruant et la pierre de feu. Pour devenir un dragon, Yomon va devoir récupérer ces 5 trésors.
    Dès la levée des brumes, sans hésiter, le garçon débute sa quête. Mais chaque roi lui réserve un accueil différent, et Yomon n'est pas au bout de ses surprises...
    />

  • « Super-héros, c'est un métier d'avenir. » Métier d'avenir certes, mais métier sacrément exigeant et difficile, qui demande quelques prédispositions. Nombreux sont les appelés, mais rares sont les élus !
    Dans ce nouveau livre de Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe, Phosfo le héros est notre guide dans une galaxie d'êtres à collants, de masques et de super-pouvoirs. Il nous confie sa vocation, ses trucs et astuces et nous met en garde contre certains pièges à éviter de toute urgence si nous tentons l'aventure, comme les terribles artichauts et leurs effets dévastateurs sur les surhommes.
    On croise pêle-mêle : Narasimha le super-homme lion, Bee la diva piquante, le terrible Baron Baryton, ou encore Sun Wukong et ses missions spectaculaires en Chine. Leurs exploits pour sauver le monde bravent une société injuste ou violente qui se révèle être souvent une « supermétaphore » de la nôtre.
    La mise en page, imaginée par Benjamin Lacombe, alterne avec virtuosité les techniques (aquarelle, gouache, huile, encre, gravure, collages) et les références (pop art, affiches de propagande, comics). Portraits spectaculaires, images en contre-plongée, jeux de typographie et quelques pages vertigineuses à lire avec des lunettes 3D (insérées dans le livre) nous permettent de voir le monde à travers les yeux d'un super-héros.
    Un livre inventif et hors norme, qui renouvelle avec éclat la palette et l'univers de Benjamin Lacombe.

  • Inspiré de l'univers de L'herbier des fées de Benjamin Lacombe, un carnet à élastique aux coins ronds avec un signet.

  • Auteur, illustrateur et peintre, Benjamin Lacombe est un représentant phare de la nouvelle illustration française. Il a publié son premier livre à 19 ans aux éditions Soleil alors qu'il entrait à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD), où il a suivi sa formation artistique.
    Depuis, Benjamin Lacombe a écrit et illustré une vingtaine de livres traduits et primés à travers le monde : Cerise Griotte - Les Amants Papillons - Généalogie d'une Sorcière - La Mélodie des Tuyaux - Il était une fois ou encore Les Contes Macabres.. Il expose régulièrement en galeries : Ad Hoc Art (New York), L'Art de rien (Paris), Dorothy Circus (Rome), Maruzen (Tokyo), Nucléus (Los Angeles) et la galerie Daniel Maghen (Paris).

  • Blanche-Neige, Cendrillon, Peau d'âne, Raiponce.
    Les plus célèbres princesses de contes sont prises à contre-pied pour dévoiler en deux phrases une anecdote amusante autour de leurs pieds !
    Sous les beaux atours, on découvre des pieds poilus, des pieds aux ongles longs comme ceux d'un grizzli ou encore des pieds qui sentent la sardine. Une façon de faire glisser avec humour ces jolies princesses de leur piédestal !
    Les illustrations en papiers découpés d'Emmanuelle Pioli, tout en grâce et en finesse, ont été photographiées dans des atmosphères ouatées, pour une ambiance mystérieuse et colorée, en décalage avec le texte.

empty