Stéphane Brousse

  • La Bretagne étant une péninsule les auteurs ont choisi de suivre les côtes depuis la Baie du Mont St Michel jusqu'au marais de Guérande, poussant même jusqu'au Lac de Grand-Lieu. Le lecteur attentif ne tardera pas à s'apercevoir qu'ils ont sélectionné des espaces réputés pour leur richesse ornithologique. La description des espèces évoquées sera relativement brève mais s'en tiendra à l'orthodoxie de la science ornithologique. Soit nom vernaculaire puis désignation latine binomiale enfin nom breton et parfois gallo. Par ailleurs sera brossé un portrait de l'oiseau ainsi que de ses moeurs ordinaires. Rappelons qu'une bonne connaissance de la biologie d'un animal garantit ou presque, les meilleures observations !

  • Une cinquantaine d'espèces font l'objet d'une fiche descriptive répartis en quatre groupes : les mammifères nocturnes, les mammifères marins, les mammifères terrestres et les mammifères semi-aquatiques On trouvera une dizaine de lieux emblématiques où observer ces animaux tels que la forêt de Brocéliande ou la réserve des Sept-Iles (Mammifères marins).
    Treize dossiers thématiques permettent de mettre en lumière un sujet historique, culturel, écologique : Pourquoi l'Hermine est l'emblème de la Bretagne ? Qu'est -ce qu'une espèce invasive ? Des loups en terre bretonne ? Sangliers et algues vertes... Les noms des animaux sont en français, latin et breton. Un lexique des mots spécifiques est également proposé.

    Sur commande
  • D'une plume poétique et néanmoins rigoureuse, Stéphane Brousse nous décrit les divers milieux où observer cette avifaune bretonne. En vadrouillant par les chemins creux ou en musardant à travers la lande dans tous ces lieux qu'il affectionne particulièrement, on aura aussi l'occasion d'explorer de nouveaux paysages. Et même si l'observation de l'oiseau recherché n'est pas au rendez-vous, on aura pris un bon bol d'air et aprécié la beauté d'une tourbière ou le mystère d'un sous-bois. Les dessins raffinés et précis de Sandra Lefrançois associés aux textes de Stéphane Brousse nous feront pénétrer par la porte des émotions dans ce monde des Oiseaux du bocage breton.
    Le nom de chaque oiseau est indiqué en français, latin, breton et parfois en gallo.Un lexique des mots spécifiques ainsi qu'une planche anatomique fort instructive d'un oiseau, complète ce livre,à la fois ouvrage d'art et étude naturaliste .
    Des conseils pour bien reconnaître un oiseau ainsi que des recommandations pour une bonne observation en milieu naturel sont prodigués en début de l'ouvrage.
    Le saviez-vous?
    La sitelle torchepot est le seul oiseau qui descend le tronc des arbres la tête en bas.
    La chouette hulotte a donné son nom à la Chouannerie, insurrection populaire qui opposa en Bretagne l'armée républicaine aux Chouans.Leur cri de ralliement imitant celui de la chouette.
    Le corbeau freux peut vivre jusqu'à 20 ans.
    La mésange bleue zinzinule et la pie agasse (on s'en doutait un peu).

    Sur commande
empty