Carnet A Spirale

  • Avec ces nouvelles noires pour nuit blanche, prenez place pour un terrifiant voyage du paradis vers l'enfer. Dans un style visuel et direct, presque cinématographique, et à travers des personnages inquiétants, cyniques ou cruels, ces quatorze nouvelles s'égrainent comme dans un sablier infernal. Quatorze histoires où les codes n'existent plus. Et où les situations les plus ordinaires se transmutent en singuliers cauchemars.

    Sur commande
  • Valises

    David Pascaud

    On les fait et les défait pendant toute sa vie. On les pose et on les porte parfois même sous les yeux. Valises, de David Pascaud est un recueil de douze nouvelles. Douze tranches de vie, douze moments particuliers, douze quotidiens, douze instants figés : des petits riens qui peuvent tout changer. Valises, c'est avant tout une belle métaphore de la vie. On trouve dans celles de David Pascaud des souvenirs, des objets, des départs, des recommencements, des peurs, des fractures, l'inconnu, mais aussi tout ce que l'on n'y met pas et qu'on laisse derrière soi : la vie tout simplement. « La vie a un défaut majeur : elle déborde de quotidien » nous dit l'auteur. Ce sont des bribes d'idées, des photos, des images, des balades, des rencontres qui nourrissent ses écrits.B eaucoup de ses textes s'inspirent de situations vécues qui ont dormi dans ses valises de nombreuses années en attendant le bon moment pour être écrites. Les lieux de La Valise ou de La demoiselle de Noizé par exemple sont bien réels et montrent à quel point ils peuvent jouer sur la mélancolie des personnages. David Pascaud embarque le lecteur pour un voyage aux frontières de son être.

    Sur commande
  • Dominique Terrier nous embarque dans ce road movie rocambolesque passant par Paris, Lyon, la Corse, Londres ou encore l'Écosse, met en scène Poulbot et sa bande de potes, un brin marginaux, liés à la vie à la mort depuis l'enfance. Toujours partants pour des coups fumants ou fumeux, souvent à l'insu de leur plein gré, les joyeux drilles vont croiser des trafiquants d'organes, des nazis en mal de suprématie, le chanteur de Deep Purple et un diamant disparu depuis la seconde guerre mondiale. Tuez-moi demain a un petit goût vintage que revendique l'auteur :« C'est un hommage aux romanciers de l'après-guerre qui ont secoué le cocotier du politiquement correct, des auteurs qui employaient un nouveau langage, basé sur l'argot mais constamment inventif, où la métaphore et le bon mot fleurissaient entre les pavés de Paris. Je pense à Albert Simonin, Antoine Blondin, Alphonse Boudard et Frédéric Dard ». Ce polar est mené tambour battant à coups de références cinématographiques et musicales. « Mes films de chevet, ceux qui m'inspirent le plus sont ceux de Georges Lautner où Michel Audiard, scénariste et dialoguiste, mettait les cons au pilori ». Avis aux amateurs, ils y trouveront leur compte !

    Sur commande
  • Revenir

    Florian Oger

    Alphonsine est atteinte d'Alzheimer. Quelques années avant que son état de santé n'atteigne son point de non-retour, elle fait écrire sa biographie, déjà parsemée de quelques oublis et confusions inhérents aux balbutiements de sa maladie. Alphonsine se raconte de sa naissance en 1928 au coeur d'un Paris foisonnant d'innovations dans la charcuterie-boucherie de ses parents juifs, à la maison de retraite de Bretagne où ses jours se terminent. La montée de l'antisémitisme, l'exode, la déportation, le retour des camps... Les souvenirs sont nombreux, pesants et ils se mélangent. Si elle pouvait seulement ne jamais les oublier...

    Sur commande
  • Pour son premier roman, Gilles Monchoux remet au goût du jour les héros des légendes de Noël qui ont bercé les rêves et les soirées de veillée de nos grands-parents mais aussi de très nombreux enfants depuis plusieurs siècles. Et ils ne sont pas contents ces héros !! Imaginez pendant des siècles, ce sont eux qui distribuaient des cadeaux à Noël aux enfants sages mais aussi des punitions à ceux qui ne l'étaient pas. Les stars de Noël c'étaient eux ! Et puis un jour un gros barbu habillé en rouge leur a pris leur place... Alors le temps de la révolte a sonné : tremble père Noël, le père Fouettard, et autres tomte et père Chalande sont sur tes traces... « L'idée vous vient un jour de Noël. Tout ce tralala, tous ces cadeaux, et ce personnage, le gros et généreux bonhomme joufflu. Quelqu'un vous dit que c'est une marque de soda qui a tout inventé. Ça vous paraît bizarre, parce qu'il y a bien eu saint Nicolas. Alors vous faites une recherche. Vous comprenez que le père Noël est la synthèse de croyances populaires. Vous découvrez Julenisse, le tomte suédois, l'italienne Befana, et les franchouillards père Chalande et tante Arie. Ça vous fait rêver, tous ces personnages. Et au final, l'histoire s'écrit toute seule » Et la magie de Noël dans tout ça ? Non Noël ne peut pas se transformer en une vulgaire fête commerciale... Halte à la multinationale de Noël, revenons aux essentiels !

    Sur commande
empty