Contre-pied

  • « Elle est maintenant aux marches du pays, dans ces terres labourées par l'industrie, que l'homme a comblées de son corps et noyées de son sang malgré lui, toujours ramené à l'origine des hordes qui en déferlant inventaient un territoire. » Katy Remy

    Sur commande
  • « Maintenant le chemin absorbe chaque pierre de mer & chaque fragment du pays, chaque abandon de nuages stockés au bord du ciel en paix, silencieux mais ferme & la forêt, les barrières, les murets & les dépôts de la mer, les vagues anciennes, claires, tout se repose, à l'ouest, le jour prochain est encore un luxe, maintenant que le plus petit feuillage agite la forêt retentit un son très calme, un repos à mon sens, un repos. » Claude Chambard

    Sur commande
  • « Pour faire simple : la connerie intéresse si c'est un personnage de fiction qui l'incarne. » Samuel Rochery

    Sur commande
  • « Des Écritures, au Moyen Âge, il y avait, posait-on, quatre interprétations : l'interprétation littérale, plus trois autres. J'ai mis au point l'outil qui doit permettre, à terme, (avant, j'espère, l'Apocalypse) d'en établir et faire connaître au monde une interprétation nouvelle. C'est vers ce renouveau dans l'exégèse biblique (ou SENS n°5) que s'acheminent les pages que je propose ici. » François Vert

    Sur commande
  • « La gente pédaleuse a sa langue. Elle l'éructe ou l'expulse dans le souffle de l'effort ; ce n'est pas langue noble parce que les gens qui la parlent ne le sont pas non plus. Nous sommes des rustiques, la route nous a endurcis, le froid ou la chaleur ont moins de prise sur nous parce qu'on a appris à ne plus y faire attention, parce que l'épiderme s'y est tanné, parce que notre concentration est toute orientée vers le but à atteindre. » Jean-Marc Pontier

    Sur commande
  • « Rassurez-vous, tel cageot pongien, il n'y a rien d'autre à voir que ce qu'il y a : de pauvres choses ! Pas de sens autre que littéral. Ni de message autre que cette déclaration liminaire et pour le moins vérifiable : ceci est un travail de sculpture. » Patrick Sainton

    Sur commande
  • Ingénieusement illustré par l'auteur, Le petit Vassiliou ménager illustré est une merveille de dictionnaire néo-pongien, avec 100% d'humour ajouté. Il s'inscrit, pour Véronique Vassiliou, dans un travail intitulé L'almanach Vassiliou paru aux éditions Argol.

    Indisponible
  • « Des heures durant, voire des jours et des nuits, des mois peut-être, ne réfléchir que ces deux citrons et cette orange déposés dans une coupe de fruits sur un sachet en polyuréthane diaphane. » Jean-Marc Baillieu

    Sur commande
  • Sur commande
  • La fabrication des américains est extrait d'une énumération d'une centaine de pages, ponctuée de notes, d'interviews et de traductions remaniés, traitant de l'Amérique, des États-Unis (mais pas seulement), - les faits historiques et politiques, la vie quotidienne, la maison, les portes et les fenêtres par exemple, - une pièce sonore reformant une équivalence de phrases - une forme d'énumération pour une autre forme de documentaire.

    Sur commande
  • « (en les deux immaîtrisés) / & / des scènes amoureuses ] / Toi gisante / aucun enlacement entre nous / - manifestement comme des fantômes se désirent - / & / convertie en bleu / par des linges tombés / comme un / je vais mourir aussi » Michel Crozatier

  • A.O.C

    Jean-Paul Chague

    « même étiqueté A. O. C.

    C'est rarement un grand cru nous usons d'une langue sans garantie une seconde d'inattention et tout dégénère précipités verbaux la date de péremption à vérifier même bien en bouche ou de longue garde les baisers peuvent avoir « un arrière-goût de rats » c'est emprunté à la cave de Bataille pour faire passer le reste si reste il y a ce dernier rire est à servir frappé » Jean-Paul Chague

    Sur commande
  • L'universel se cache dans ces fragments ici rassemblés par Brigitte Palaggi et Olivier Domerg ; petit monument d'images et de paroles qualifié, aussitôt, et précisément, de « MonuManse ». En regard de ces « fragmonts », figurent une vraie-fausse conférence, une fable rase et des textes critiques de Marielle Barascud, Guillaume Lebaudy et Nicolas Pesquès.

    Sur commande
  • 160 pages en quadrichromie, dont 90 pages d'une très riche iconographie (photographies d'Éric Bourret et Brigitte Palaggi, peintures & dessins de Patrick Sainton).
    Textes de Jean-Marie Gleize, Véronique Vassiliou et Olivier Domerg

    Sur commande
  • Ce numéro 30 d'Autres & Pareils, La Revue, composé de photographies noir et blanc de Bernard Plossu (portraits de Georges Perec, Denis Roche, Anne-Marie Garat, Arno Bertina, Robert Creeley, Michel Butor, Jean-Chistophe Bailly et Bernard Noël), de dessins en couleur de Patrick Sainton (portraits de Beckett, Bukowski, Celan, Cravan, Fitzgerald, C.E.Gadda, Guez Ricord, Gombrowicz, Pavese, Plath et Maurice Roche) et d'un texte d'Olivier Domerg a été publié par les éditions Contre-Pied et Autres et Pareils à l'occasion de l'exposition de Bernard Plossu et Patrick Sainton du 25 avril au 31 mai 2008 à la Maison des Jeunes et de la Culture de Rosendaël / Château Coquelle (Dunkerque).

    Sur commande
  • Revisitant trente ans de création et de recherche, Autres & Pareils, La Revue revient sur une démarche artistique foisonnante et passionnante. Au sommaire de ce double numéro, une cent cinquante images nous précipitent au coeur d'une pratique et d'une réflexion des plus jubilatoires et affranchies qui soient ! Des textes de Giovanni Careri, Marie Delclaux, Olivier Domerg, Jean-Marie Gleize, Romain Guedj, Jean Lewinski, Pierre Parlant et Bernard Pichon, proposent divers éclairages sur ce travail et ses enjeux.

    Sur commande
  • « Le père, sa parka, son bonnet rouge, son opinel.
    Son obsession des incendies, (il allait voir sur les lieux les dégâts).

    Il voulait reboiser la forêt méditerranéenne de chênes pubescents qui, contrairement aux pins, ne s'enflamment pas. » Sarah Kéryna

    Sur commande
  • « On a longtemps confondu les rêves avec leur contenu manifeste. Il ne faut pas maintenant les confondre avec les pensées latentes. » Sigmund Freud

    Sur commande
  • « [...] L'augmentation des ventes d'armes, des paroles éclairantes, des obscurantismes, des manoeuvres. L'utilisation d'un bien par une représentante de la nation. Le bout d'un effet domino. La disparition de jumelles. Le sol national. Un père. Une séparation. Une mort avérée. Un objet mis en lumière - l'autre côté informe. Une couleur - une indication probable sur le sexe. [...] » Nicolas Tardy

    Sur commande
  • « L'herbe était verte dans ce pavillon d'ennui. Je m'étais acheté de nouvelles sandales, remplaçant mes épaves. Les arbres des parcs, les baies vitrées, l'acier des bâtiments, le chemin de halage, avaient la couleur tranquille et calme d'un été en région parisienne. Sa voix me manquait.
    Sur l'album de photos : l'hiver d'avant, notre séjour dans ce pavillon, sa soeur, son beau-frère et les enfants. Je comptais les jours en attendant nos retrouvailles. [...] » Sarah Kéryna

    Sur commande
  • « où est le centre de gravité de ce que l'on écrit - pas de centre - n'allez pas m'imager tout cela le rire transporte des cendres de quel côté de la vie êtes-vous. » Jean-Paul Chague

    Sur commande
  • « [...] faudrait faudrait bien écouter ce que je dis faudrait comprendre les mots exacts et pas et pas partir vers des ailleurs [...] » Nadine Agostini

    Sur commande
  • « Le paysage défile, les arbres en premier, qui semblent en marche. Le contrôleur est une femme dans un costume taillé pour un homme. Tout se déplace à vive allure. Le cahier reste en place sur la tablette qui se rabat ingénieusement. Mon corps épouse les formes d'un siège qui fut d'abord dessiné avant d'être construit. J'ai acheté mon billet au prix fort, car le désir de partir était impérieux. La journée a coulé comme de l'eau et me voilà assis dans un train qui va quelque part et arrivera à temps, j'en suis sûr. » Dorothée Volut

    Sur commande
  • « Un observateur qui se tiendrait sur le trottoir de la rue du Rouet à Marseille pourrait apercevoir sur le trottoir d'en face l'inspecteur Ruiz(z) en mode piéton. Dans cette rue en début d'après-midi la circulation est fluide. L'observateur identifierait venant de la droite une Audi Quatro V8 gris métallisé, un Berlingo direction assistée, une Mini première main jantes aluminium. Tout de suite après passe une Mustang pilotée par une blonde à Rayban poursuivie par un tueur à moto au casque intégral. » Denis de Lapparent

    Sur commande
empty