Editions Lanskine

  • C'était à Dubna. Au centre atomique. À la cafétéria du centre. C'était il y a cinquante ans. À l'ère soviétique. C'était tôt le matin. Avant le travail.
    "C'est un texte joyeux. Bordélique. Mêlant, sans se prendre la tête, fiction et poésie, sens et non-sens. C'est un texte venu de loin. Trouvé sur une brocante, un matin d'hiver, en Russie. C'est un texte à lire lentement. À haute voix. C'est quelque chose à porter en scène."(Vincent Tholomé)

    Sur commande
  • Florence Jou, invitée par Le Grand Café - centre d'art contemporain de Saint-Nazaire, a mené une enquête sur l'histoire du lieu et du territoire nazairien d'avril à octobre 2019. Alvéoles Ouest est une fiction, entre poésie et théâtre, sur l'industrialisation, les moyens de production et reproduction, les rapports de domination.

  • Depuis Distance est le récit d'une rupture immobile et invisible. La voix qui s'exprime, parvenue " au milieu de sa vie ", trace une cartographie lacunaire de ses attachements, affectifs, charnels, spirituels. Tout en s'ancrant dans un quotidien estival (on y reconnaît les bribes d'un décor montagnard), le texte se nourrit de la tension ente ces attachements, l'ombre des pertes, et un désir de liberté qui implique la mise à distance irrévocable de tout ce qui entrave, de tout ce qui "retient."

  • On coupe, on lisse on boucle. En arabe poésie et cheveux sont homonymes. Coupe courte est une chambre d'échos où lire nous porte à entendre ce qui est à voir, à voir ce qui est à entendre, où les mots se chargent en tous sens de tous leurs sens, s'entremêlent, se répondent, se confondent.
    Ces poèmes effervescents se traversent de haut en bas, de bas en haut, mêlant verbe, voix et vue.
    On boucle, on lisse, on coupe.

    Sur commande
  • Au départ tout va est une fantaisie mythologique. Bien sûr, on sourit en découvrant la psychologie de L'oeIL, perdu dans le Cosmos, cherchant son alter ego... Mais ne vous trompez pas, c'est un drame que vous allez vivre, sous ses airs de métaphysique surréaliste de la PAROLE.

    Un livre à l'écriture allègre, inventive qui s'accompagne d'un flip book.

  • Comment faire le tri dans son enfance. A partir de musiques, images, Nicolas Vargas nous emmène dans son village et l'on rencontre ses grand-mères, cousins, copains, le club de foot les Girondins de Bordeaux et Madame Chaze....

    Un texte vivifaint, plein d'énergie.

    Sur commande
  • Au cours d'une séance de performance poétique, Patrick Beurard-Valdoye a eu envie de noter quelques mots dans son carnet. Le Vocaluscrit est né. Il contient et sécrète cette part d'intimité dont l'auditoire parfois détecte l'énergie. De l'autre côté du miroir, Le métier de poète - Séances content les heurs et malheurs d'un poète invité à lire ses textes.

  • Galerie montagnaise, à partir de mots, de paroles d'Il ,Elle, d'indiens..., à partir d'extraits de documents historiques, géologiques, poétiques, photographiques... matériaux sur lesquels s'opère l'agencement des énoncés pour dessiner les rives du Saint-Laurent parcourues par les Basques ou par l'anthropologue béarnais, le baron de Lahontan voyageur pionnier qui arpentait le Québec au temps de Louis XIV à la rencontre des tribus amérindiennes Innus.

    Une langue rythmée qui interroge la source des mots, des noms de lieux ou de peuple.

    Sur commande
  • Trois parties, trois formes d'écritures, trois « portraits de femmes », ce texte mêle, par la forme et le fond, modernité et passé, archéologie et vie quotidienne, langue poétique et de tous les jours. La poésie comme lieu de rencontre de toutes les époques, de toutes les femmes, de toutes les écritures. La première partie reprend la forme de la première écriture apparue en Irlande, (système de lignes symboliques de part et d'autre d'une pierre verticale), dans les autres parties vers courts ou plus longs.

    Sur commande
empty