Oskar

  • « Pas facile de vivre seule avec un père obsédé par l'argent. Depuis que tu es partie, maman, la maison est devenue un enfer ! Le coiffeur : fini ! Les bains : fini ! Le chauffage :
    Fini ! Même l'internet et le téléphone portable, je n'y ai plus droit... Et tout ça sous prétexte de sauver la planète. Ce n'est pas de l'écologie, c'est de la tyrannie sur enfant de onze ans !
    Qu'est-ce que papa peut bien faire de tout cet argent mis de côté ? Tu le sais, toi ? Suite de l'enquête dans ma prochaine lettre. »

  • Les chatouilles, ça fait rire, c'est comme ça, on ne peut pas s'en empêcher. Et si on rit, c'est qu'on aime, non ? On a beau protester entre deux hoquets, le corps ne ment pas. Mais quand un adulte détourne le jeu des chatouilles pour avoir accès au corps d'un enfant, les palpations deviennent attouchements, et le rire trahison. Maélys ne le sait que trop bien, elle qui redoute chaque été, pendant ses vacances au bord de la mer, de redevenir un jouet à ce jeu-là. Comment va-t-elle trouver le courage de parler et de dire non ?

  • Jade espère échapper au harcèlement d'Alycia en partant, pour la première fois, en colonie de vacances. Mais c'est le contraire qui se produit. Elle découvre qu'Alycia fait partie du voyage ! Il est trop tard pour renoncer, elle panique. Seule en terrain inconnu, loin des siens, comment va-t-elle trouver le courage d'affronter Alycia et s'en libérer ?

    Sur commande
  • « Monsieur le Président de la Terre, je m'appelle Wondone et je t'écris de France. Je ne sais pas quel est ton prénom. Je ne sais pas comment ta maman t'appelait quand tu étais haut comme trois pommes, mais ce que je sais, c'est qu'elle doit se demander ce que tu fabriques à la tête de la Terre. À dix ans, est-ce que tu étais du genre à pousser ton voisin dans les orties après lui avoir volé ses billes ? Et si tu le faisais, est-ce que tes parents te punissaient ? Je te demande ça parce que quand je vois ce qu'on fait subir à des millions et des millions d'enfants sur la Terre, je me dis que ceux qui t'ont appris à vivre doivent être déprimés aujourd'hui. » «N'achetez plus le sang des enfants !» tel est le cri de colère d'un petit garçon sans-papiers. Dans une lettre ouverte au président de la Terre, il écrit sa souffrance et sa colère contre le monde des adultes et dénonce la misère et l'exploitation de milliers d'enfants à travers le monde. Devant l'urgence du respect de leurs droits, il appelle ainsi à une prise de conscience. Il se fait écho du combat d'Iqbal Masih, enfant pakistanais en lutte contre le travail des enfants dans les usines et abattu pour cela. Un magnifique plaidoyer pour l'enfance.

    Indisponible
  • Loïc ne va pas bien. Il s'endort parfois en classe et subit la colère de son maître parce qu'il n'a pas appris ses leçons. Flavie, une de ses camarades, s'inquiète. Elle voit bien que Loïc a des soucis qu'il n'arrive pas à surmonter.
    Elle tente d'amener Loïc à lui confier ses problèmes, mais ce dernier refuse de lui révéler ses faiblesses et ses secrets. Car à la maison, Loïc vit un enfer depuis le décès de son père...

  • Estelle la blonde et Safiyé la brune sont deux copines inséparables. Au cours de natation, Estelle admire Safiyé qui nage si bien le crawl ! Mais depuis 3 semaines Safiyé manque l'heure de piscine, qu'elle adore pourtant. Alors Estelle s'inquiète et l'interroge.
    Safiyé lui avoue qu'elle est obligée d'obéir aux « règles » de son père : interdiction de se montrer en maillot devant des hommes ! La directrice de l'école convoque Monsieur Saracoglu et lui explique qu'il doit respecter les principes de l'école laïque. En cas de refus, La directrice menace de renvoyer Safiyé.
    De retour à la maison une violente dispute éclate entre le père et la fille. Safiyé refuse d'obéir à son père qui de rage prend sa ceinture pour la battre. Alors Safiyé s'enfuit de chez elle. Sa mère, accompagné de son frère, la retrouve un peu plus tard. Sa décision est prise, elle va aller vivre chez sa soeur avec ses enfants.

  • Depuis quelque temps, Lou trouve que Joshua ne va pas bien. Ses parents sont en plein divorce et quand il revient d'une semaine chez son père, le garçon est fatigué, n'a pas fait ses devoirs et surtout il sent mauvais. Persuadée que son ami a des problèmes, Lou décide de tirer les choses au clair. Avec du soutien et beaucoup d'amour, la fillette va aider Joshua à sortir d'une spirale qui le dépasse.

empty