Audiolib

  • Désirée, trop jeune veuve, va régulièrement sur la tombe de son mari. Au cimetière, elle rencontre « le mec de la tombe d'à côté », dont l'allure l'agace autant que le caveau tape-à-l'oeil qu'il vient fleurir.Depuis la mort de sa mère, Benny vit seul dans la ferme familiale. Il s'en sort comme il peut, grâce à une bonne dose d'humour. Chaque fois qu'il la voit, il s'énerve contre la nana qui s'assied sur le même banc de cimetière que lui. Tout sépare ces deux-là. Pourtant, il suffira d'un sourire pour qu'ils soient éblouis.Un roman d'amour décalé, qui met aussi en scène ce fossé d'incompréhension qui sépare les catégories sociales.L'interprétation de Michelangelo Marchese et Marielle Ostrowski restitue le mélange d'humour et de satire sociale qui fait le charme de ce roman à la fois acide et tendre.

    Sur commande
  • Le caveau de famille

    Katarina Mazetti

    • Audiolib
    • 30 Novembre 2011

    Elle, c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui, c'est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire « pour son plaisir ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche? Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." Bienvenue dans le caveau de famille ! Pétillant et jubilatoire.Nos trois comédiens restituent l'humour mais aussi le ton sarcastique du roman qui, sous des dehors désinvoltes, dit beaucoupsur les petits tracas et les grands tourments de la vie à deux.

    Sur commande
  • Vous rêvez d'une croisière de l'extrême ? Alors, c'est parti pour l'Antarctique !
    Sur le navire, une globe-trotteuse septuagénaire répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elles ne manquent pas, grâce à une brochette de voyageurs bigarrés venus se frotter aux épaulards tueurs, albatros, pétrels et autres éléphants de mer. En route pour le bout du monde, Tomas file vers son objectif ultime : en finir avec les tracasseries de la vie, seul sur la glace. C'est compter sans les quelque quatre cent mille manchots royaux qui peuplent les lieux, et sans Wilma dont la bonne humeur inébranlable laisse croire que tout lui sourit.
    Quoi de mieux pour réchauffer les coeurs en perdition qu'un iceberg, pour peu qu'il se retourne, révélant le pingouin qui sommeille en chacun ?

    Sur commande
empty