Littérature Enfants

  • Chaque nuit, Isaac a beau se transformer en Minusman, " le petit qui gagne contre les grands ", au réveil, c'est toujours pareil. Son frère a vidé le pot de Nutella ; il y a des frites à la cantine le jour où il doit aller chez le dentiste à midi et, pire que tout, Juliette ne veut plus jouer avec lui à la récré. Forcément, il y a de quoi se sentir impuissant face à tant d'injustices. Alors, quand Yapa Plujuste, sorcière très laide mais très gentille, lui demande de l'aide, Isaac se demande bien comment un petit garçon comme lui pourrait la secourir. Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

    Sur commande
  • "Nous ne sommes encore que des enfants, mais des enfants quand même. Hier, dans notre classe, il y avait Kouik Mériadec. Aujourd'hui, il n'est plus là parce qu'il est sans papiers français. Si j'étais grand, je comprendrais sûrement qu'il faut des papiers d'identité pour vivre. À l'école, nous n'avons que des feuilles de papier. Dans les rues, dans les campagnes, il y a les feuilles des arbres. Nous aimerions que tous les Français lancent demain, à dix heures, des feuilles d'automne par leurs fenêtres. Alors, tous ces papiers voleraient jusqu'à Kouik avant qu'il ne s'envole pour son ancien pays en guerre. "


  • les contes syriens sont parmi les plus anciens qui existent, et ce recueil d'une grande beauté nous fait découvrir des histoires qui prennent racine dans le haut moyen âge, mais que l'on continue de se transmettre aujourd'hui tant elles sont passionnantes.

    elles nous racontent les voyages incroyables des marchands qui partaient avec leurs caravanes d'épices jusqu'en inde. elles nous font aussi pénétrer dans le monde des génies et en particulier d'un génie père d'une merveilleuse fille qu'il met lui-même au monde. le conte syrien peut aussi être porteur de sagesse et nous apprendre à reconnaître le véritable ami ou le fou aveuglé du désir de puissance, comme ce marchand indien qui achète une cargaison de safran d'une valeur inestimable simplement pour en colorer les murs de sa demeure.
    il y a aussi en syrie, et partout dans le monde, des enfants merveilleux qui se distinguent du commun des mortels par une chevelure extraordinaire. celle du jeune saalay ed dîne est moitié or, moitié argent, et annonce comme il se doit un destin exceptionnel. non moins exceptionnel que celui de sett et hosn, une jeune orpheline adoptée par un ogre dont le corps tout entier est moitié or, moitié argent !.


    Sur commande
empty