Moriceau

  • Les campagnes dans les évolutions sociales et politiques en Europe, des années 1830 à la fin des années 1920: étude comparée de la France, de l'Allemagne, de l'Espagne et de l'Italie.

  • Dans la forêt, la famille Bouloche découvre un énorme machin mystérieux, tout blanc. Ça sent bon, mais ça a mauvais goût... Qu'est-ce que ça peut bien être ? Quand il se met à pleuvoir, quelque chose de magique se produit sur l'immense objet : ça mousse ! Terriblement excités, les Bouloche s'y frottent jusqu'à devenir... tout propres ! Les boulettes de pied découvrent avec délectation que leurs corps sont colorés comme l'arc en ciel... Elles sont métamorphosées ! Mais catastrophe, à leur retour au village, personne ne les reconnait...

  • Au village des crottes de nez, la famille Loulou habite une jolie maison-nez. Tout va super bien, jusqu'au jour où la maison-nez de Papy-Boulette est saccagée par un doigt géant... La panique envahit le village, et la famille Loulou décide de s'exiler vers un lieu où jamais le doigt ne pourra les trouver... Dans cet album irrésistiblement drôle, Mrzyk & Moriceau nous embarquent dans une aventure totalement loufoque. Les personnages verts et tout en rondeurs sont hilarants et raviront indéniablement les petits lecteurs. Les paysages enchantés du pays des crottes de nez prennent vie dans un graphisme riche et coloré, inspiré de l'illustration des années 70, très proche de l'univers des Barbapapas ou des Moomins.

  • La Bête du Gévaudan Nouv.

    Au printemps 1764, une jeune bergère est attaquée par une « bête ». Elle ne doit son salut qu'à ses boeufs qui chassent l'agresseur. S'ouvrent trois années de terreur pour l'une des régions les plus reculées d'Europe : le Gévaudan.
    Malgré la venue de chasseurs royaux et des battues incessantes, les victimes sont légion, tuées ou mutilées. Sur la Bête bien des hypothèses surgissent, jetant sur les événements plus d'obscurité que de lumière. Un mythe s'est élaboré, traversant les frontières du temps et de l'espace. Décryptant les réalités dont la Bête du Gévaudan est le révélateur, Jean-Marc Moriceau retrace l'histoire du drame et l'empreinte qu'il a laissée en un récit extrêmement vivant.

  • Au pays des crottes de nez vit Magali, une jolie dame toute ronde. Elle a deux passions : les chips et la coiffure. Magali participe à un concours de coiffure à Laz Végaze, attirée par le prix offert : son poids en chips. En chemin elle se fait emprisonner. Là-bas, elle se lie d'amitié avec Mireille. Comment feront-elles pour s'évader ?

  • Après "Panique au village des crottes de nez", térrfiées par le passage du doigt géant dans la maison de la famille Boulette, les crottes de nez ont déserté le village... Mais qu'en est-il de la famille Boulette ? Dans ce nouvel opus, les petits lecteurs pourront découvrir ce qu'il est advenu de Valérie, Michel, Choco et Fabienne Boulette...
    Après un kidnapping musclé, la famille est finalement saine et sauve et découvre que les doigts les ont emportées dans un but très précis : profiter de leur petite taille pour aller sous terre dans un dédale de galeries afin de retrouver un précieux trésor : leur coupe-ongle.
    Fabienne et Choco, les deux petites crottes de nez, s'enfoncent dans un monde sous-terrain totalement frappa-dingue à la recherche de l'objet perdu...

  • Les campagnes d'autrefois enfin en couleurs !
    La France est terre de paysans. Pendant des siècles, ils ont façonné ses paysages et ses villages. En 1880, deux Français sur trois vivaient encore dans les campagnes.
    Les bistrots, les marchés, les lavoirs, les cours de ferme et les bâtiments agricoles étaient baignés de lumière et de couleurs. Or, notre mémoire de cette France rurale est en noir et blanc. Aujourd'hui, grâce à une technologie de pointe, nous pouvons coloriser très précisément les photographies de l'époque.
    Cet album ressuscite un monde rural oublié. Les boeufs et les chevaux sont plus nombreux que les premiers tracteurs. Le travail use les corps. La pauvreté creuse les visages. Les générations se mêlent et les travaux des champs se font en commun. Les villages et les écoles débordent d'enfants. La société est organisée autour de petits métiers disparus. Ce sont les couleurs de nos campagnes.
    Un livre patrimonial et familial pour renouer avec notre histoire.

  • Après la révélation qu'a été pour ses nombreux lecteurs La Mémoire des Croquants (1435-1652), Jean-Marc Moriceau poursuit ici sa passionnante enquête sur la vie de nos ancêtres paysans depuis le retour de la paix civile jusqu'à l'aube de la Révolution qui bouleverse les campagnes.
    Ce volume offre un accès direct aux sources en associant les témoignages sur l'évolution des campagnes aux confidences des acteurs eux-mêmes. Avec l'essor de l'alphabétisation - et la croissance de la population rurale, qui passe de 17 à 23 millions d'habitants -, chaque région répond à l'appel. Des plaines du Nord jusqu'aux villages du Queyras, les gens de la terre écrivent. Alternent ainsi des événements de toute nature et des faits de la vie quotidienne, les bonheurs et les malheurs. Avec 1 380 épisodes concrets, cette fresque foisonnante nous aide à sonder les reins et les coeurs, nous tenant en haleine sur cinq générations et trois règnes (Louis XIV, Louis XV, Louis XVI). Trois phases, qui ne coïncident d'ailleurs pas avec l'histoire politique, scandent la période : cinq décennies de fer où la pression fiscale de l'État et les destructions des guerres se conjuguent avec les fléaux de la nature (1653-1700) ; un demi-siècle de morosité où les incertitudes l'emportent (1701-1750) ; une génération d'espoirs enfin où des progrès techniques et même sociaux se dessinent (1751-1788). Passé 1750, l'accélération de l'histoire est patente bien qu'inégale. La boîte du colporteur apporte les Lumières au village.
    Arpentons les terres, les bois et les vignes omniprésents, pénétrons à l'intérieur des fermes, en nous immergeant dans le vécu des habitants sur tout l'Hexagone. Ce sont nos aïeux que nous retrouvons et qui, au jour le jour, ont façonné les paysages, le patrimoine matériel et l'économie dans lesquels nous plongeons nos racines.

  • Q

    ,

    Titillons nos tétons noirs orbitaux avec un aphrodisiaque surpuissant coupé aux psychotropes bavarois. Qu'une tartine de jute noire sur papier glacé blanc comme un cul, offerte à nos paupières mi-closes, se mette alors à murmurer : "Oculez-moi , oculezmoi !! " Le BDCUL nouveau est arrivé et il a la dégaine d'une escort-girl vénusienne alanguie sur un sofa, épuisée par les coups de boutoir d'une super-carotte priapique. Quoi de plus normal quand on sait que ce sont les très dextres Mrzyk et Moriceau, rois du stylo à bites, as du foutre indélébile, qui se défoulent à l'exercice érotico-porno-prolo de la collection la plus cul de la bd indébandante. Ils nous content ici les vies bien parallèles de Madame Main et de Monsieur Bite que tout éloigne à part un goût commun pour les arts plastiques puisque leur rencontre fortuite se déroule dans une des plus prestigieuses galeries de la capitale. Malheureusement pour eux, l'idylle tant attendue n'est pas au rendez-vous. C'est tout penauds qu'ils font, chacun de leur côté, l'acquisition d'une fiole forcément magique pour oublier tout ça ! Ce qui suit tient d'un délire que l'on aurait du mal à décrire en quelques mots. Un cri primal fera très bien l'affaire :
    Yeah ! Mrzyk et Moriceau mettent la barre haute et dure pour ce nouveau numéro de la collection BDCUL, en trempant bien profond leur biscuit pop dans le petit pot de leur imagination surréaliste.

  • C'est à une plongée dans l'univers quotidien des villageois qui ont bâti la France, dans toute sa diversité, que l'on est convié ici. Aujourd'hui encore, l'empreinte de ces « croquants » se lit à chaque pas. Année après année et sur l'ensemble de l'Hexagone, depuis les ultimes soubresauts de la guerre de Cent Ans jusqu'à la fin de la Fronde - soit plus de deux siècles -, un continent englouti réapparaît au terme d'une grande enquête dans les archives locales et les travaux parfois oubliés des historiens régionaux. Aléas dramatiques du climat et de la géologie, poussées de peste, massacres et pillages dus aux guerres civiles, étrangères et bientôt religieuses, attaques sanglantes des loups... Mais aussi belles récoltes et perfectionnement des méthodes, implantation de cultures nouvelles, évolution de la seigneurie et du statut des gens de la terre, apparition d'îlots de grande production et mise en valeur d'étendues incultes, redressement démographique, sécularisation de propriétés ecclésiastiques, etc. : on est loin du monde immobile qu'une historiographie paresseuse présente parfois. Le vécu des habitants de plus de 2 000 des communes d'aujourd'hui resurgit à travers plus d'un millier d'épisodes concrets. Sous la plume de dizaines de curés de village, notaires, magistrats, chroniqueurs et auteurs de journaux domestiques, voici le portrait en majesté de millions de Français obscurs. Leur mode de vie, leurs joies et leurs peines, leur sociabilité, leur sexualité, leur rapport à la violence, leurs croyances et leur imaginaire, enfin révélés, font d'eux nos frères en humanité. Cette somme sans équivalent les ressuscite et rend hommage à leur oeuvre séculaire.

    Sur commande
  • Sous forme de 4 indices, les classes sont amenées à chercher un Mot Mystère, un Problème Mystère, une oeuvre Mystère...

    Chaque ouvrage propose une programmation sur l'année avec 5 mystères couvrant les 5 périodes et en lien avec différents domaines ou différentes disciplines.

    - Une programmation « souple » dans laquelle l'enseignant peut piocher.
    - Des recommandations pédagogiques pour savoir à quel moment programmer les activités en classe.
    - Un accompagnement propre à chaque Mystère (lien avec les programmes, déroulement, corrigés).

    Une démarche dans laquelle les élèves sont acteurs dans les apprentissages.

    Les + - Une façon originale et ludique de travailler les domaines d'apprentissage ou disciplines.
    - Des élèves acteurs dans les apprentissages.
    - Une programmation «souple» dans laquelle l'enseignant peut piocher.
    - Une interaction forte avec Lea.fr.

    OFFERT avec cet ouvrage : 1 mois d'abonnement à lea.fr ;

  • Le loup en Normandie

    Jean-Marc Moriceau

    • Orep
    • 6 Novembre 2019

    Le loup en Normandie ! Des collines du Perche aux falaises du pays de Caux, et de la Bresle jusqu'au Couesnon, on le trouvait partout jusqu'aux années 1880. Des sources multiples appuient cette enquête, qui embrasse cinq départements et cite près de 200 communes sur un demimillénaire. Grâce à elles, nous suivons l'empreinte du loup sur le territoire, le patrimoine et la mémoire. nous mesurons son empreinte sur le bétail ? des moutons aux vaches et aux chevaux ?, dans une région où l'élevage constitue, depuis longtemps, l'un des atouts emblématiques. Chemin faisant, nous mettons au jour une question bien délicate : la dangerosité du loup sur l'homme. On comprend alors pourquoi, des générations durant, il a fallu se protéger de l'animal prédateur et lutter contre lui. À la fin de cette traque, l'auteur débusque les « derniers » loups historiquement présents avant de s'interroger sur leur éventuel retour. Cette histoire des loups en Normandie révèle un apport culturel méconnu mais pourtant indéniable.

    Sur commande
  • Synthèse sur le loup et son rapport aux hommes, de la guerre de Cent Ans à la Première Guerre mondiale, qui tente de montrer à travers des documents, des témoignages, etc., comment les attaques de cet animal ont pris une connotation négative, alors que se pose encore aujourd'hui le problème de sa cohabitation avec l'homme.

    Sur commande
  • - Une pédagogie axée sur des rituels, des jeux et des parcours différenciés.
    - Un outil adapté à l'hétérogénéité des niveaux entre les élèves d'une même classe.
    - Convient aux classes de CM1-CM2 à niveau unique ou multiniveaux.

    - Le fichier à photocopier :
    416 pages comprenant 4 intercalaires (une par partie) et 32 chapitres structurés de manière identique :
    - 1 fiche enseignant, qui rassemble tous les éléments nécessaires pour l'enseignant.
    - 2 tests diagnostiques, qui permettent d'estimer le niveau des élèves.
    - 3 parcours d'exercices différenciés, conçus pour travailler chaque compétence de manière progressive.
    - 2 évaluations finales, pour vérifier en fin de parcours l'acquisition des compétences.

    - Le CD-Rom inclus contient :
    - Les leçons illustrées en couleurs.
    - Les leçons et fiches d'évaluation modifiables au format Word/Open Office.
    - Le livret de conjugaison (entrée par verbe modèle et par temps).
    - Des jeux pour ateliers et rituels à imprimer ou à vidéoprojeter.

    Feuilletez l'extrait pour en savoir plus : https://www.calameo.com/read/005358335046d5b0fdc89.

    - Le + numérique : la version vidéoprojetable gratuite avec affichage des corrigés !
    Un code d'accès unique à la version numérique de l'ouvrage sera fourni à l'intérieur de chaque fichier, avec les instructions nécessaires.
    NOUVEAU ! Découvrez la démo de la version numérique : https://biblio.nathan.fr/demo/9782223113774.

    Les auteures :
    Alice Brandicourt et Aurélie Moriceau sont enseignantes dans la région du Mans (72), académie de Nantes. Elles travaillent depuis plusieurs années sur des niveaux multiples en cycle 3. Elles sont respectivement les auteures des blogs Ma maitresse de CM1 et Maikresse72.

  • Depuis 2000 ans la lutte contre le loup a été vécue comme un baromètre du progrès de la civilisation. Ennemi public du bétail, il a représenté aussi, dans certaines circonstances, un danger pour l'homme. Exécré, le loup a été mis au ban de la société. Contre lui les hommes ont forgé toute une réglementation. Ils lui ont même dédié une institution qui subsiste toujours : la louveterie. Aujourd'hui, le passage au statut d'animal protégé n'a pas réglé le conflit sans fin qui l'oppose à l'homme. Mais, depuis son retour naturel en France en 1992, le sens des réalités impose des compromis.

    Sur commande
  • Modèle emblématique des grands exploitants, les fermiers de l'Ile-de-France ont façonné les paysages de nos plaines, modelé l'agriculture, décrit d'étonnantes trajectoires sociales. Leurs descendants sont innombrables. Cette fresque de plus de trois siècles a contribué à la relance de l'histoire rurale et à l'essor d'une histoire sociale soucieuse du changement dans la longue durée. Pour l'historien, le sociologue, le démographe et le géographe, pour l'économiste, le littéraire ou l'anthropologue, pour l'observateur du monde agricole et le public curieux du passé rural ou simplement en quête de racines, ce texte qui fait référence est désormais accessible.

    Sur commande
  • Le loup incarne des oppositions qui semblent irréductibles : il apparaît à la fois comme un symbole de la biodiversité et de la réussite d'un retour naturel, mais aussi comme un handicap à l'essor de l'élevage. En France, ces visions antinomiques coexistent depuis la réapparition du prédateur en 1992. Aujourd'hui, les débats entre écologistes et éleveurs ne cessent de s'exacerber : car le loup élargit chaque année son aire de répartition, puisqu'il ne se cantonne plus aux seules régions montagneuses mais réapparaît aussi dans les régions de plaine. Et la crise que connaît aujourd'hui le secteur de l'élevage n'arrange pas les choses.
    Il est donc important d'y voir clair. D'où viennent nos représentations ? Combien y-a-t-il de loups aujourd'hui, et par rapport au passé ? Quel territoire occupent-ils ? Le loup représentet- il un danger pour l'homme ? Quel est son impact sur la faune sauvage et sur le pastoralisme ? Enfin, comment est-il possible de gérer ce prédateur protégé en minimisant les dommages qu'il provoque (avec un « record » de 8 200 victimes en 2014) ?

    Sur commande
  • Les dessins de Mrzyck & Moriceau sont pratiquement inscrits dans l'imaginaire collectif tant leurs reproductions ont fleuri un peu partout. Dans la continuité de leur album Panique au village des crottes de nez, cet album met en scène des créatures loufoques, réduites à un membre ou à un objet, dans des scènes où toujours affleurent l'absurde et la poésie.

    Sur commande
  • Un beau livre rédigé par le plus grand spécialiste de la question, le professeur Moriceau.

    Ce premier atlas du loup en France comprend :
    -66 cartes des régions où sévissait le loup, sur tout le territoire.
    -la carte la plus récente (juin 2013) des 25 départements colonisés par le loup.
    -des centaines de documents d'archives, dont certains totalement inédits.
    -de très nombreuses photos en couleurs de peintures et d'objets d'autrefois.
    -des dizaines de récits poignants et d'histoires terrifiantes.
    -la liste des communes où le loup a attaqué des hommes.
    -la liste des 2 200 familles victimes du loup de 1580 à 1880.

    Depuis des années, Jean-Marc Moriceau enquête dans toute la France sur les traces du loup, hier terrifiant, aujourd'hui protégé. Du moyen âge à la fin du XIXe siècle, le loup a été présent dans toutes les régions : les hommes et le bétail ont payé un lourd tribut à cette cohabitation. Aujourd'hui, le loup est revenu. Depuis les Alpes, il a recolonisé plus d'un quart des départements. Estimé à 250, le nombre de loups augmente. Où seront-ils demain ?

    S'appuyant sur un héritage populaire très riche et sur des témoignages locaux recueillis sur le terrain comme dans les archives oubliées, Jean-Marc Moriceau met en valeur ces lieux de mémoire qui marquent l'histoire des Français.

    Au-delà des questions passionnelles, l'ouvrage, fruit d'un immense travail de recherche, fait le bilan historique et culturel du loup en France.

  • Chaque art du sens ouvre un monde, à explorer et à penser : il est un art de chercher, de comprendre, d'écrire, de s'engager, voire un art de vivre. Aussi stimulantes que soient les théories de Weick sur la création de sens, celles-ci ne sauraient épuiser la question du sens dans les organisations. La fabrique du sens est à la convergence des arts de l'artisan et de l'artiste, aussi est-ce du côté de l'esthétique, dans ses liens avec l'éthique et le politique, que les auteurs sont à la recherche de manières et de matières pour penser le sens dans les organisations.  Les auteurs proposent de nous emmener dans quatre arts du sens, quatre manières d'élaborer et de partager du sens, dans ses rapports au sensible, au sensé et à l'organisation. L'entrée dans chaque art se fait par un auteur-clé de cette façon. L'art d'Howard Becker est de s'imprégner dans le monde des musiciens de jazz afin d'en comprendre les codes ou de montrer la déviance vue du déviant, de la morale et de la répression. L'art de Karl Weick analyse l'improvisation, les subtils ajustements pour que du sens se maintienne dans une organisation qui menace chaque fois de s'effondrer. L'art de Bernard Stiegler rapporte chaque fois le sens à ses contextes historiques, techniques et économiques, l'envisageant non pas comme un code ou un signe, mais comme individuation. L'art enfin d'Alphonso Lingis est de s'ouvrir de tous ses sens à la rencontre de l'autre, aux événements qui l'affectent, pour chaque fois ressentir l'impératif de repenser le sens à partir de ce qui lui est ainsi donné. Chaque art est ensuite représenté par des contributions qui pensent le sens dans les organisations à la rencontre de danses, romans, théâtres, vidéos, conférences ou tables de chef. Chaque art a sa façon d'approcher, ses méthodes et ses modes d'écriture, où le sens se crée tout autant dans le fond que dans la forme, autant dans la pensée que dans la manière. Plus que quatre images de l'organisation et du sens, nous découvrons quatre univers différents et en différend.

    Sur commande
  • Cet ouvrage propose, outre une exploration par thèmes de l'évolution de la France agricole sur cent ans, de découvrir des documents collés dans la page ou glissés dans des enveloppes : plan d'exploitation, lettres des tranchées, carnet d'un paysan enrôlé en 1943, livre de comptes, etc.

    Sur commande
empty