Sciences humaines & sociales

  • Durant la longue période des guerres qui avaient miné le Japon, des siècles de conflits s'étaient ainsi écoulés, laissant le pays divisé et sans chef. Ceux qui remplissaient ce vide au niveau de l'autorité étaient les daimyo, des seigneurs de guerre qui faisaient régner leur loi sur les clans et les provinces du Japon. Au service de leur daimyo, les samouraïs étaient les guerriers suprêmes à une époque où les prouesses militaires l'emportaient sur le pouvoir de l'hérédité et du statut. La nature de la guerre a elle-même changé -les idées romantiques de duels à cheval et le décorum du champ de bataille ont fini par devenir aussi rares que les chefs aristocratiques des samouraïs. En route pour les remplacer, il y avait les soldats à pied, les ashigaru, armés de piques et d'arquebuses.
    Samouraï refait l'histoire de ces combattants liés à une période si importante de l'histoire du Japon. Divisé en six chapitres, le livre détaille l'unification sous le shogunat Tokugawa, les grande batailles de cette période, les armes et les armures utilisées, la structure sociale de la société japonaise, les mythes concernant le samouraï et, à la fin, le déclin des samouraïs au milieu de la période de modernisation des Meiji.
    Riche de plus de 200 photographies, illustrations, peintures et cartes, Samouraï est un portrait foisonnant et accessible du célèbre, mais parfois incompris, guerrier suprême du Japon.

  • En novembre 1949, avec la présentation du premier petit transporteur de Volkswagen, commençait une nouvelle page de l'histoire de l'automobile.
    Comme aucun autre utilitaire léger auparavant, le miracle de l'agencement compact de Wolfsburg, dont il existe un grand nombre de variantes, influence le développement d'une toute nouvelle génération de minibus à utilisation universelle. L'héritier de la Coccinelle, disponible en version fourgon, minibus et pick-up et appelé Type 2 au sein de l'usine, a apporté une contribution non négligeable à la motorisation d'innombrables entreprises de services et artisans, et ce n'est donc pas sans raison s'il est l'un des symboles marquants du miracle économique allemand.
    Six décennies après ses débuts, le « Bulli », comme ses fans appellent volontiers le Transporter Volkswagen, n'a rien perdu de son pouvoir de fascination. Aujourd'hui, les exemplaires bien entretenus de la gamme T1 (1950-1967) et de T2 (1967-1979) dont on a produit environ 4,85 millions d'unités en tout, sont devenus rares, et surtout chers. Jörg Hajt, auteur d'ouvrages techniques et photographe automobile professionnel, présente dans ce livre des combi VW restaurés avec amour et parfaitement mis en scène, dans toutes les variantes de carrosserie : du camping-car au véhicule de chantier, du Bulli communal au minibus Samba. Un guide d'achat compact donne des astuces utiles pour l'acquisition d'un Transporter VW et complète cet ouvrage merveilleusement illustré.

empty