Edouard Louis

  • Pendant une grande partie de sa vie ma mère a vécu dans la pauvreté et la nécessité, à l'écart de tout, écrasée et parfois même humiliée par la violence masculine. Son existence semblait délimitée pour toujours par cette double domination, la domination de classe et celle liée à sa condition de femme. Pourtant, un jour, à quarante-cinq ans, elle s'est révoltée contre cette vie, elle a fui et petit à petit elle a constitué sa liberté. Ce livre est l'histoire de cette métamorphose.

    É. L.

  • En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

    É. L.

  • Qui a tué mon père

    Edouard Louis

    « Chez ceux qui ont tout, je n'ai jamais vu de famille aller voir la mer pour fêter une décision politique, parce que pour eux la politique ne change presque rien. [...] Pour les dominants, le plus souvent, la politique est une question esthétique : une manière de se penser, une manière de voir le monde, de construire sa personne. Pour nous, c'était vivre ou mourir. »

  • Histoire de la violence

    Edouard Louis

    "J'ai rencontré Reda un soir de Noël. Je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m'a abordé dans la rue et j'ai fini par lui proposer de monter. Nous avons passé le reste de la nuit ensemble, on discutait, on riait. Vers six heures du matin, il a sorti un revolver et il a dit qu'il allait me tuer. Le lendemain, les démarches médicales et judiciaires ont commencé".
    É. L.

  • Quel est l'héritage de Pierre Bourdieu aujourd'hui ? Quel apport son oeuvre fournit-elle à l'élaboration contemporaine de nouvelles théories et de nouvelles politiques ? La pensée de l'auteur de La distinction continue à servir de point d'ancrage à ceux qui entendent fournir des instruments de réflexion et de critique de la réalité.
    Chacun à leur manière, Annie Ernaux, Didier Eribon, Arlette Farge, Frédéric Lordon, Geoffroy de Lagasnerie, Frédéric Lebaron et Édouard Louis montrent à quel point Pierre Bourdieu constitue une source inépuisable pour aborder des sujets aussi divers et actuels que la domination et la reproduction sociale, les rapports de classe, les théories de la reconnaissance et de la justice, l'amour et l'amitié, les luttes et les mouvements sociaux, la politique et la démocratie, etc. Ces textes s'efforcent de mettre au jour ce que Pierre Bourdieu a rendu pensable et visible bien au-delà de la sociologie, c'est-à-dire dans tous les espaces de la création : la littérature, l'art, l'histoire ou encore la philosophie.
    Faire vivre Bourdieu, ce n'est pas seulement faire vivre une doctrine.
    C'est avant tout réactiver une attitude : l'insoumission.

  • THE END OF EDDY

    Edouard Louis

    A brilliant novel... courageous, necessary and deeply touching' Guardian edouard Louis grew up in a village in northern France where many live below the poverty line. His bestselling debut novel about life there, The End of Eddy, has sparked debate on social inequality, sexuality and violence.

    It is an extraordinary portrait of escaping from an unbearable childhood, inspired by the author's own. Written with an openness and compassionate intelligence, ultimately, it asks, how can we create our own freedom?

    'A mesmerising story about difference and adolescence' New York Times 'edouard Louis...is that relatively rare thing - a novelist with something to say and a willingness to say it, without holding back' The Times 'Louis' book has become the subject of political discussion in a way that novels rarely do' Garth Greenwell, New Yorker

    Poche 14.80 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • The radical, urgent new novel from the author of The End of Eddy - a personal and powerful story of violence I met Reda on Christmas Eve 2012, at around four in the morning. He approached me in the street, and finally I invited him up to my apartment. He told me the story of his childhood and how his father had come to France, having fled Algeria.

    We spent the rest of the night together, talking, laughing. At around 6 o'clock, he pulled out a gun and said he was going to kill me. He insulted me, strangled and raped me. The next day, the medical and legal proceedings began.

    History of Violence retraces the story of that night, and looks at immigration, class, racism, desire and the effects of trauma in an attempt to understand a history of violence, its origins, its reasons and its causes.

    Poche 14.80 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Grand format 31.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Indisponible
  • Combats et metamorphoses d'une femme - livre audio 1 cd mp3 Nouv.

  • Ces dernières décennies, le récit personnel a pris une place de plus en plus centrale dans la production et la théorie littéraires. Considéré avant cela comme un parent pauvre de la littérature et un sujet impossible dans le champ théorique, il est désormais l'un des plus féconds modes d'écriture et de renouvellement de la réflexion sur un grand nombre de sujets. Pierre Bergounioux, Didier Eribon, Arlette Farge, Marie-Hélène Lafon, Edouard Louis, Abdellah Taia et Mathieu Riboulet réfléchissent donc justement sur le récit, l'écriture de soi, l'autobiographie, etc.
    Car si l'écriture de soi prolifère toujours plus, on peut s'étonner d'une absence de problématisation de ce phénomène, d'une absence de méditation sur le pourquoi ou le comment de l'écriture de soi. Dès lors on peut se poser plusieurs questions : Pourquoi écrit-on sur soi ? Pourquoi cette forme d'écriture est-elle maintenant si importante ? Qu'est-ce que cela change dans le champ théorique ? Quelles peuvent en être les conséquences politiques ?

  • 'Before I had a chance to rebel against the world of my childhood, that world rebelled against me. In truth, confronting my parents, my social class, its poverty, racism and brutality came second. From early on I provoked shame and even disgust from my family and others around me. The only option I had was to get away somehow. This book is an effort to understand all that.'édouard Louis grew up in Hallencourt, a village in northern France where many live below the poverty line. His bestselling debut novel about life there, The End of Eddy, has sparked debate on social inequality, sexuality and violence. It is an extraordinary portrait of escaping from an unbearable childhood, inspired by the author's own. Written with an openness and compassionate intelligence, ultimately, it asks, how can we create our own freedom?

  • The radical and urgent new novel from the author of The End of Eddy
    I met Reda on Christmas Eve 2012. I was going home after a meal with friends, at around four in the morning. He approached me in the street, and finally I invited him up to my apartment. He told me the story of his childhood and how his father had come to France, having fled Algeria.
    We spent the rest of the night together, talking, laughing. At around 6 o'clock, he pulled out a gun and said he was going to kill me. He insulted me, strangled and raped me. The next day, the medical and legal proceedings began.
    History of Violence retraces the story of that night, and looks at immigration, dispossession, racism, desire and the effects of trauma in an attempt to understand, and to outline, a history of violence, its origins, its reasons and its causes.

  • Changer : méthode Nouv.

  • Deux artistes de deux pays et deux générations très différentes, Ken Loach et Edouard Louis, échangent sur l'art, le cinéma, la littérature et leur rôle aujourd'hui. Comment l'art peut-il, notamment, poser et repenser la question de la violence de classe ? Comment représenter les classes populaires comme ont tenté de le faire les deux auteurs du présent livre dans leur travail ? Et quel est le rôle de l'art dans un contexte politique mondial où les plus précaires se tournent vers l'extrême-droite ? Comment repenser la gauche pour défaire cette tendance, palpable tant dans la montée du Front National, que dans l'ascension de Trump, ou encore de Bolsonaro ?
    En confrontant leurs réflexions, et à partir de leurs oeuvres, Loach et Louis tentent de répondre à ces questions.

  • « Reda se lève et marche d'une extrémité à l'autre de la chambre.

    Reda.
    Tu vas le payer, je vais te buter moi sale pédé, tu m'as insulté de voleur, je vais te faire la gueule pédale.

    Édouard, voix intérieure.
    Voilà pourquoi. Il désire et il déteste son désir. Maintenant il veut se justifier de ce qu'il a fait avec toi. Il veut te faire payer son désir. Il veut se faire croire que ce n'était pas parce qu'il te désirait que vous avez fait tout ce que vous avez fait mais que ce n'était qu'une stratégie pour faire ce qu'il te fait maintenant, que vous n'avez pas fait l'amour mais qu'il te volait déjà. »

  • Pourquoi un nouveau livre sur les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) ?

    Tout simplement parce qu'il se veut délibérément différent. Conçu comme une "boîte à outils" pour une aide pratique au quotidien, l'ouvrage fonctionne selon le principe des Questions/Réponses.

    Comment organisez-vous l'éducation des patients ?
    Quand envoyez-vous un malade avec MICI voir un dermatologue et quand faites-vous seul l'examen de la peau ?
    Chez qui, quand et comment stoppez-vous un traitement biologique ?
    Comment un antécédent de cancer influence-t-il votre choix de traitement d'une MICI ?
    Que faites-vous avec les traitements des MICI en préopératoire ?
    50 mini-chapitres regroupés par grands thèmes répondent chacun à une question précise. Courts et concrets, ils sont basés sur la vision des auteurs qui partagent leur expérience spécifique et offrent au lecteur un point rapide et synthétique dans lequel il circule librement. Les auteurs avaient pour mission non pas de rédiger une revue classique, mais d'exprimer ce qu'ils font en pratique devant les situations cliniques les plus fréquentes des MICI.

    L'objectif est de proposer au lecteur une somme actualisée sur le diagnostic, l'organisation des soins et la prise en charge des patients atteints de MICI sous la forme d'un livre centré sur la pratique, susceptible d'aider et d'inspirer le clinicien dans son travail quotidien.

  • Henry Moore est l'un des sculpteurs les plus influents du XXe siècle et le premier artiste britannique mondialement connu de son vivant. Incarnation du modernisme de l'après-guerre, son art amorce le renouveau de la sculpture en Grande-Bretagne, un mouvement qui se poursuit encore aujourd'hui. Cet ouvrage monographique accompagnant l'exposition présentée au FHEL et réalisée en collaboration avec la Henry Moore Foundation de Perry Green réunit un ensemble exceptionnel d'oeuvres très rarement montrées en France.
    Richement illustré, l'ouvrage rassemble douze auteurs, qui contribuent à réactualiser la lecture de la sculpture de Moore et des grandes thématiques qui traversent son oeuvre, constituant ainsi un appareil critique inédit et de référence sur l'artiste.

    Sur commande
  • Selon Auguste Dubois, les proverbes picards, quoiqu'exprimés parfois sur le ton de la plaisanterie, renferment généralement un très grand sens ;
    Ils sont l'expression du sentiment populaire et ils énoncent souvent de grandes vérités.
    Il paraît qu'aucune province n'a produit autant de proverbes que la Picardie...
    Ce qui est certain, c'est que les Anciens, très observateurs, moqueurs et malins, les utilisaient constamment dans leurs conversations.
    Cet ouvrage est un recueil de nombre de ces proverbes et dictons rassemblés et publiés par différents auteurs au cours des XIXe et XXe siècles. Avec cartes postales anciennes, photos...

    Sur commande
  • Éloge de sainte Theudosie, martyre, prononcé dans l'église cathédrale d'Amiens, le 13 octobre 1853, par Mgr l'évêque de Poitiers [L.-É. Pie] Date de l'édition originale : 1853 Sujet de l'ouvrage : Theudosie, Sainte Appartient à l'ensemble documentaire : PoitouCh1Appartient à l'ensemble documentaire : Picardi1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    /> En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty