Vie pratique & Loisirs

  • La course parfaite : François Mathet, le maître entraîneur Nouv.

    Nommé « entraîneur du siècle » à titre posthume pour son exceptionnel palmarès, François Mathet demeurait une énigme.
    Le jeune François Mathet a une passion : le pur-sang et les courses. Mais il ne vient pas du sérail. Il entre par effraction dans un cénacle où se croisent célèbres propriétaires, petits turfistes et femmes de caractère. Meilleur gentleman-rider de l'entre-deux-guerres, l'ancien officier devenu entraîneur ne fait rien comme les autres. Il possède un don singulier pour comprendre les chevaux et une méthode d'entraînement rodée. Maître d'apprentissage d'Yves Saint-Martin, il mène le jockey émérite à la gloire, mais les orages et les ruptures n'épargnent pas ces deux Magnifiques.
    À Chantilly, il est l'entraîneur des plus grandes écuries, dont celles de l'Aga Khan ou de Guy de Rothschild, ou celle de Gabrielle Chanel et d'Alain Delon. Adoré des turfistes pour son honnêteté et son franc-parler, détesté par ses pairs pour son arrogance, l'homme est respecté de tous. Le « sphinx de Gouvieux » défait les malédictions, suscite controverses et curiosité. Sa vie se lit comme un roman (accompagné d'un cahier photos, dont certaines sont tirées des archives privées Mathet).
    Grâce à des archives inédites, ce portrait révèle le destin fascinant du maître-entraîneur, ses combats, ses fêlures, sa vie d'homme et de père. Et retrace une page mémorable de l'histoire des courses françaises.

empty