• La vie en chantier Nouv.

    Marnie et Taz ont tout pour être heureux. Jeunes et énergiques, ils s'aiment, rient et
    retapent ensemble leur modeste maison de Missoula, dans le Montana. Lorsque Marnie
    apprend qu'elle est enceinte, leur bonheur est parfait. Mais Marnie meurt en couches,
    et Taz se retrouve seul face à un deuil impensable, avec son bébé sur les bras. Il plonge
    alors tête la première dans le monde inconnu et étrange de la paternité, un monde de
    responsabilités et d'insomnies, de doutes et de joies inattendus.

  • Mathilde n'est plus toute jeune et sa fille a décidé qu'elle serait bien mieux dans un Ephad que chez elle, où elle commence à oublier trop de choses. Le roman est le journal de Mathilde tenu pendant les mois passés dans ce nouveau monde.
    Il y a les souvenirs anciens : l'enfance pendant la guerre, la disparition du père, la fuite dans la zone libre, la disparition de la mère, la planque chez des paysans. Puis le retour à la vie, alors que tout est dévasté...
    Et il y a la vie au quotidien dans cet univers étrange qu'est l'Ephad. Sa voisine de chambre qui a perdu la boule. Les voisins de table, hauts en couleurs et passablement amochés. Les aides-soignantes, et en particulier Maryline qui est un rayon de soleil... Les jours passent. Il y en a des bons, il y en a des mauvais. C'est l'heure des bilans, l'apprentissage de la solitude radicale.
    Une vie et des poussières est une leçon de vie. Valérie Clo a voulu rendre visible ce lieu (l'Ephad) que l'on préfère ignorer.
    Valérie Clo vit à Meudon. Depuis plusieurs années, elle est art-thérapeute et intervient auprès de publics en grandes difficultés.

  • Le chêne de lola

    Claire Strauss

    Sous influences du vent méridional de la Haute-Provence, ce roman du terroir montagnard s'illustre de manifestations oniriques et fantastiques. L'enfance de Lola est engluée entre la présence morbide d'un père qu'elle n'a pas connu et la pesante dépression d'une mère incapable de tendresse. Son apaisement et son envol, elle les devra à un ruisseau vivifiant, à l'ombre d'un arbre séculaire, et à des rencontres bienfaisantes. Elle choisit une vie simple en pleine nature. Autour d'elle gravitent des personnages à caractères robustes. Les bergers affrontent les partisans du retour du loup, les défenseurs du patrimoine naturel et de la biodiversité s'opposent aux promoteurs.
    Claire Strauss, après nous avoir menés Sur les pas de Jesse, un premier roman remarqué, nous convie sur ceux de Lola.
    Un récit sur le contraste entre la simplicité de la nature et la complexité des rapports humains. C'est l'histoire d'un conflit interne entre un esprit sauvage et l'emprise familiale.
    Illustration de couverture @ Morgan Strauss
    Nous sommes heureux de vous annoncer que NOTRE AUTEUR Claire STRAUSS pour Le chêne de Lola a obtenu le PRIX DU ROMAN REGIONAL décerné par le
    LIONS CLUB du district 103 SE.

  • Dans ce recueil désarmant de sincérité s'offrent le coeur et l'âme de l'auteure. Se définissant comme une entité plurielle, tout en nuances et en émotions tantôt secrètes, tantôt fièrement affichées, Christ'Nancya Mavioga aborde souvent l'intemporel amour, qu'il soit charnel, passionné, spirituel, amical ou filial.

  • Ebène

    S.C. Rose

    Recueil de 3 nouvelles (déjà parues individuellement)

    Leila & Roderick

    Par le plus grand des hasards, une jeune fille de bonne famille croise le chemin d'un guerrier redoutable au charme ravageur. Il suffit d'une parole, d'une caresse pour que leurs vies soient bouleversées. Ils se perdent, puis se retrouvent...
    ... Mais les événements semblent se liguer contre eux. Une menace ancestrale, que tous croyaient disparue à jamais, semble renaître de ses cendres. Et dans le Gévaudan, on sait bien qu'une bête peut en cacher une autre.
    Leila et Roderick sauront-ils faire face à ce que le destin leur réserve ? Seront-ils à la hauteur ? Car parfois, la menace ne se trouve pas là où on l'attend...

    Mélinda, un rêve devenu réalité

    Il y a 6 ans, suite à une blague qui a mal tourné, Mélinda s'est juré de ne plus jamais remettre les pieds dans la villa de vacances de ses parents. Et pourtant, aujourd'hui, elle est contrainte d'y retourner.
    Mélinda est persuadée qu'elle va y vivre un cauchemar éveillé. Et...si le cauchemar se transformait en rêve?...Et prenait la forme de l'amour?

    Le Calvaire de Daniella

    Alors que Daniella a une vie paisible et sans histoire, la direction de son entreprise change. Et c'est le terrible Gidéon Diaz qui devient son nouveau patron.
    Gidéon Diaz a la réputation d'être un requin dans le monde des affaires, mais si, en réalité, il était bien pire que cela?
    A l'instant où il pose les yeux sur Daniella, le sort de la jeune femme est scellé. Elle ne le sait pas encore, mais sa vie vient de basculer...
    ...mais, parfois, des ténèbres jaillit la lumière...
    Avertissement: Ce recueil contient une Dark Romance, certaines scènes pouvant heurter les âmes sensibles (scènes de viol), pour public Averti.


  • Qui a dit que seules les mamans se préparaient pour l'arrivée de bébé ?


    Dans ce roman à l'humour décapant, Fred Esterel dévoila ici ce que les parents pensent tout bas.

    Entre le choix de la nounou, des petits pots et des couches, Pierre doit également faire face aux lourdes responsabilités des papas : première couche, premier biberon sous le regard acéré d'expertes. Et ce n'est pas son ami et collègue Thibault qui va lui prêter main forte.


    Entre humour et tendresse, vivez la paternité.


    Un livre à lire/découvrir absolument !

  • Drôles ou nostalgiques, parfumées de tendresse ou bien de regrets, ces quatorze nouvelles nous confrontent à nos propres héritages. Comment nous sommes-nous construits, grandissant au coeur du Perche ou au sein des villes, avec au plus profond de notre être les amours passées, présentes et futures ?


    D'où venons-nous ? Qu'avons-nous perdu ? Qu'avons-nous gagné ?




    Merveilleuse façon d'approcher l'histoire de nos vies ! Un très beau recueil dans lequel chacun découvre son propre reflet... joli et étonnant.

  • Ma poésie

    Olivier Valette

    Nous écrivons nos histoires et laissons trace du passage de notre race... humaine. Quel privilège et quelle responsabilité ! Nous devons choisir attentivement nos lectures, mais aussi veiller sur nos écrits, prendre garde à ce que nous écrivons comme à ce que nous omettons de dire ou d'écrire. Car la plume prévaut, mais peut parfois - hélas ! - précéder le passage de l'épée. Quelle histoire écrivons-nous, quel héritage léguons-nous pour quelle postérité ? Nous n'en avons pas la totale maîtrise, mais nous pouvons en partie décider. Toi qui chaque jour, au petit matin, reprends ta plume, quelle trace veux-tu laisser, quelle empreinte de toi, de ton passage sur cette terre ? Ce qui est sûr, c'est que dans l'immensité de l'univers, au milieu d'une foule immense d'écrivains, de témoins, de chercheurs... d'hommes simples... tu contribues à l'écriture et au récit de notre grande aventure terrestre. Je dédie ces recueils poétiques à ma colombe, ma muse...


  • Sur nos écrans portables sur les clefs de nos cabanes sur - les feux qu'on allume certaines nuits pour s'assurer qu'on existe encore - sur les routes qu'on épuise pour vérifier qu'elles ont une fin - sur les couvertures de nos corps - sur les cabanes qu'on dessine dans nos têtes et sur nos carnets. Dans l'épuisement des gommes de nos pneumatiques - dans la vibration de la membrane du haut-parleur de nos nuits - dans l'ondulation d'un corps une nuit qu'on s'était dit je serai danseur - dans le cuivre d'une trompette un jour qu'on s'était dit je serai poète - dans le tremblement du manche d'une pioche un jour qu'on s'était dit je piocherai - dans la voix d'un homme loin un jour qu'on s'était dit j'y vais : la tendresse.

    Jazz des flammes humides et du Caucase, contes incarnés du Danube, airs à l'oud pour faire danser les peaux d'ours et de loups, ces poèmes sont une invitation à un chamanisme intérieur. Un blues tendre et heureux que la nuit appelle. Comme un album étrange. Un 14 track EP.
    Le récit Notre Est lointain a paru le même jour que ce livre aux éditions publie.net ; il en est une version course-poursuite.

  • Il y a six ans, suite à une blague qui a mal tourné, Mélinda s'est juré de ne plus jamais remettre les pieds dans la maison de vacances de ses parents. Et pourtant, aujourd'hui, elle est contrainte d'y retourner.
    Mélinda est persuadée qu'elle va y vivre un cauchemar éveillé. Et... si le cauchemar se transformait en rêve? Pour prendre la forme de l'amour?

  • Poupounette

    Maryse Kiss

    • Bookelis
    • 26 Novembre 2017

    Comédie en deux actes qui retrace l'histoire d'une journée particulière d'une famille marseillaise dans les années 1960. Les personnages : 'Poupounette' marseillaise naïve au grand coeur, son mari 'Papounet' conducteur d'autobus responsable pour la première fois dans sa carrière d'un accident de la circulation, et leurs deux enfants, sont truculents. Cette pièce reflète le côté bon enfant, un peu crédule et attachant de Marseillais de cette époque.

    Tendresse, outrances méditerranéennes, humour et un brin de parler marseillais habillent cette pièce d'une joyeuse atmosphère.

    Première partie indépendante de la trilogie dans laquelle Poupounette est le personnage principal. Les deux pièces suivantes s'intitulent 'patins couffins' et 'Mamadou'.

  • Vava veut de longs cheveux... ce qui exige un minimum de soins... Mais, pour lui, le shampooing et le coiffage sont deux épreuves qu'il retarde au maximum, craignant autant les yeux qui piquent que la brosse qui fait mal... Deux petites choses qui n'ont rien d'insurmontable et que sa maman lui apprendra à éviter avec quelques gestes aimants...

  • Une bien jolie façon de se souhaiter un joyeux Noël avec 6 contes drôles et tendres à la fois : Un drôle de Père Noël - On a volé le traîneau du Père Noël - Les deux ours - La barbe du Père Noël - Les souliers capricieux - Le bon sapin. A partir de 6 ans  

  • « Je n'aime pas ma tombe, change-moi d'endroit. »
    Peu après sa mort, Théo entend son père s'adresser à lui.
    « Papa, tu es là ? »
    Débute alors un dialogue, fragile et intimiste, sur le Rhône, la vigne, le Mistral, tout ce qui a composé leurs vies faites de doutes, de déceptions, mais aussi d'espoirs.
    Au fil des pages, chacun d'entre eux confie à l'autre des souvenirs qu'ils n'ont jamais réussi à évoquer ensemble.
    Jusqu'à cette manigance pour la tombe...
    « Surtout, Théo, pas un mot de tout ça à ta mère, hein ? »
    Dans ce roman consacré à la perte du père, Christian Dorsan fait dialoguer deux générations, chacune avec ses mots et son écriture. Une conversation qui prend, peu à peu, la forme d'une partition à quatre mains dans un mélange de tendresse, de pudeur mais aussi d'humour entre le père et le fils.

  • « J´ai juste besoin de vous écrire Pour ne plus devoir courir, Pour me permettre de m´enfuir, Sans devoir vous nuire. J´ai juste besoin de vous dire Tout ce qui me fait souffrir Et tout ce qui me donne le sourire Sans devoir les laisser pourrir. »

  • Ivresses

    Audrey Leroy

    «C´était un soir des heures mystérieuses du monde Que j´ai cultivé les fruits de mon jardin secret, Afin que la lune, plus que jamais ronde, Vienne de ses rayons doucement me bercer.» Au travers d´un recueil d´une infinie tendresse, Audrey Leroy invite les sens à l´éveil et le coeur au voyage. Tout en harmonie, ses vers résonnent de la mélodie des mots, magnifient les émotions, et mettent en avant une sensibilité remarquable. Ivresses est une oeuvre moderne, profondément optimiste, où l´amour de la vie et des autres affleure en permanence.

  • Le roman de Pompon

    Pilou

    « Et là, aucun doute n'est possible : elle aperçoit sur l'eau, dans la clarté de la lune, une masse noire énorme, bloquée dans un silence total, à peine surélevée par rapport au niveau de la mer, ce qui veut dire que le bateau est chargé. La lumière du fanal de poupe et celle du fanal de proue sont tellement éloignées l'une de l'autre qu'il ne peut s'agir que d'un pétrolier géant, l'avant tourné vers La Rochelle ; qu'il est près de la rive ; qu'il est en charge et que, ses moteurs étant coupés, il est en avarie, et qu'il dérive... Tous les éléments sont réunis pour une catastrophe écologique majeure. »

  • Sabrina Nevière est une jeune étudiante ayant des problèmes familiaux et de grands rêves d'écriture. Elle cherche l'amour... ou au moins un bon coup, et ne peut compter que sur ses meilleures amies et un job minable pour joindre les deux bouts. Candice Whoresome est une blondasse texane venue à L.A. pour devenir actrice. Catholique et fière de l'être, tout lui sourit malgré sa naïveté. L'argent, le beau mec, elle a tout... Seul problème ? Candice Whoresome est le personnage fictif de Sabrina, elle-même aux prises avec des ennuis bien réels...

  • Avec son compagnon, Sophie connaissait une vie conjugale marquée par la violence, la misère et la précarité, et peinait à assurer le minimum vital pour sa fille Cassandra. Les choses empireront encore après la mort de cet homme, la jeune mère devant rapidement assainir sa situation financière... Toutefois, le mauvais sort qui s'acharne à la talonner et qui prend toutes les formes possibles ne lui en laissera pas l'occasion, la séparant ainsi de son enfant prise en charge par les services sociaux... Sept ans plus tard et à l'approche des fêtes de fin d'année, Cassandra, placée dans un orphelinat, se lance dans la recherche de sa mère et a recours pour cela à une aide peu commune... Située dans la pure tradition du récit de Noël, "Je veux pour Noël, retrouver ma mère" est de ces romans qui cultivent l'espérance, la foi en la solidarité humaine, l'abnégation, de même qu'un soupçon de magie... Autant d'éléments et de soutiens qui permettent de triompher de l'adversité, de surmonter les obstacles et les embûches que l'existence peut dresser sur notre chemin... Autant d'éléments que trouveront, à force de patience, les héroïnes de G. Starnino dans leur quête éperdue, émouvante, puissante, l'une de l'autre.

  • Méline

    Jacques Ammel

    Un emménagement, des vacances longtemps espérées. Après trois ans d'un bonheur à deux, ils décident de partager un nouveau rêve. Jacques voit sa vie prendre un nouvel essor, un virage d'importance. Un nouveau rôle lui est attribué, le plus magnifique que l'on puisse rêver : père... C'est avec beaucoup de sensibilité que Jacques Ammel signe cette chronique d'un bonheur à venir. Un témoignage débordant de tendresse ; plus qu'une déclaration d'amour, un véritable hymne à la vie, simple et touchant, qui ne manquera pas d'interpeller tous les papas en devenir.

empty