• « L'on ne saurait être maître de soi-même, que l'on ne se connaisse à fond. Il y a des miroirs pour le visage, mais il n'y en a point pour l'esprit. Il y faut donc suppléer par une sérieuse réflexion sur soi-même.
    Quand l'image extérieure s'échappera, que l'intérieure la retienne, et la corrige. Mesure tes forces et ton adresse, avant que de rien entreprendre ; connais ton activité pour t'engager ; sonde ton fonds, et sache où peut aller ta capacité pour toutes choses. » Un précieux mode d'emploi de nous-même et des autres, une invitation à réussir notre existence avec élégance, tout en protégeant avec prudence notre monde intérieur.

  • L'homme de cour

    Baltasar Gracián

    Baltasar Gracian (1601-1658) est l'un des plus grands essayistes espagnols du Siècle d'or, que l'on peut comparer à Montaigne et à La Rochefoucauld.
    Dans L'Homme de cour, dont le texte original date de 1647, qui réunit trois cents maximes ou réflexions, il propose un art de vivre à la cour comme à la ville, en sauvant son honneur et son monde intérieur. La traduction de 1684 est l'un de ces monuments du style littéraire à la française, dont la clé semble oubliée.

  • Pendant espagnol de La Rochefoucauld, dans la tradition des moralistes européens, Baltasar Gracián (1601-1658) est surtout connu pour sa réflexion sur les arcanes de la vie mondaine et son élaboration d'un art social de la ruse, dont l'homme politique ou le professionnel d'aujourd'hui peuvent s'inspirer avec profit. Dans ce traité du succès (publié en 1647 et composé de 300 aphorismes), Gracián dévoile tout autant une tactique et des conseils pratiques pour réussir en société que les moyens d'une réalisation personnelle, d'une culture de soi. Il s'adresse ainsi tout autant à l'homme de cour soucieux de briller qu'à l'honnête homme en quête de sagesse.

    Sur commande
  • « Étoile de première grandeur » selon Lacan, à côté de La Rochefoucauld (qui l'utilise, comme plus tard Nietzsche), dans la tradition des moralistes européens, Baltasar Gracián (1601-1658) est surtout connu pour sa réflexion subtile et profonde sur les arcanes de la vie sociale et pour les conseils de comportement qu'il donne, dont l'homme politique ou le professionnel d'aujourd'hui peuvent tirer beaucoup de profits.

    Pour la première fois, le lecteur de langue française trouvera rassemblés dans ce volume la totalité de ses Traités, dans une traduction nouvelle, correspondant aux exigences scientifiques d'aujourd'hui tout en étant empreinte d'une vraie beauté littéraire. Il pourra ainsi prendre toute la mesure d'une oeuvre majeure qui, à travers les différentes figures que sont l'« honnête homme », l'« homme de cour », le « héros » ou le « bel esprit », s'interroge sur la destinée de l'homme, son rapport à la société, à la langue et à Dieu.

  • Le héros

    Baltasar Gracián

    • Ivrea
    • 20 Mai 1981

    En 1636, gracian rencontre vicencio juan de lastanosa, influent érudit de huesca dont l'amitié et le soutien à son égard ne se démentiront jamais.
    C'est à cette époque qu'il entreprend la rédaction du héros, premier d'une série de traités dans lesquels les ressources de l'intelligence et du langage sont portées à leur plus haut degré d'analyse. le pseudonyme de lorenzo gracian, sous lequel il publiera l'essentiel de son oeuvre afin de se dérober à la censure ecclésiastique, ne prête à aucune illusion, ni sur son identité véritable, ni sur les fondements de sa morale : pour vivre en ce monde, il s'agit moins de tromper autrui que de se détromper soi-même.
    La traduction jusqu'à présent la plus connue, et constamment rééditée, est celle, publiée en 1725, de joseph de courbeville ; elle tient malheureusement plus de la paraphrase que de la restitution du texte. cherchant à épouser au plus près nuances et variations de l'original, catherine vasseur propose ici pour la première fois un véritable essai de traduction française du héros.

    Sur commande
  • Que prône, à l'aube de l'ère moderne, un homme sage, désabusé par la tyrannie de ses congénères, par leur vanité et leur goût des apparences, quand il est clairvoyant sur leurs jeux de pouvoir ? Il prône le renoncement permanent aux illusions qui ne cessent de se renouveler, toujours. « La vie humaine est un combat contre la malice de l'homme même. » Il n'y a plus qu'à répertorier les tactiques et stratégies de domination, à les épingler finement dans leur ambivalence, mêlant le bien et le mal. Désormais, le désenchantement est notre lot : aucun acte ne sera plus dans le bien pur. Dès lors, il faut s'en remettre à la prudence, c'est-à-dire s'efforcer de percer la vérité des êtres et des choses, et se garder de la déraison.

    Indisponible
  • Homme universel (l')

    Baltasar Gracián

    • Ivrea
    • 29 Décembre 1981
    Sur commande
  • Le criticon

    Baltasar Gracián

    • Seuil
    • 17 Avril 2008

    " Le cours de ta vie en un discours" : ainsi Baltasar Gracian (1601-1658) définit-il dans sa note " Au lecteur " son roman, "l'incomparable Criticon " selon Schopenhauer.
    Allégorie du voyage de la vie en quatre saisons, ce premier roman européen d'apprentissage, dont nous donnons ici la substantifique moëlle, présente "deux pèlerins de la vie" parcourant l'Europe à la recherche de la Félicité, à travers le monde des apparences, systématiquement énoncé, dénoncé et renvoyé dans " La grotte du Néant". Gracian pulvérise les fausses valeurs, si actuelles, de l'image, de l'ambition, du pouvoir, du lucre, en une philosophie au marteau qui brise sans pitié les idoles clinquantes et les faux-semblants. Il leur oppose l'éducation et la culture qui, de l'homme brut, font une Personne consommée, exalte l'Art, qui est "sans doute le premier emploi de l'homme dans le paradis". Rosse, féroce, la satire s'inscrit dans une veine fantastique, et s'écrit avec une verve fantasque qui fait du Criticon un chef-d'oeuvre de liberté langagière, de bonheur dans le mot et dans le jeu.

  • Grand format 11.78 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Texte intégral - Niveau lycée - thématique : genres et formes de l'argumentation, et la question de l'homme.

    Sur commande
  • « Le Politique nest pas lexemple parfait dun type politique, mais bien plutôt lillustration politique de ce que signifie raison dEtat de soi-même, cest-à-dire dun modèle individuel de conduite. Par là, Le Politique est moins un traité politique de lart de gouverner quun traité du gouvernement de soi qui fait de Ferdinand le Catholique le plus parfait et le plus grand des rois. Autrement dit, sil ny a pas de différence de nature entre les qualités héroïques et politiques, mais seulement une nuance qui découle de leur sphère dapplication, cest précisément parce que le champ politique dapplication nest jamais que la partie dun tout que lon peut nommer éthique. On comprend dès lors pourquoi le sujet politique ne peut quêtre une fiction, un méta-Sujet épuré de ses subjectivités : lidée dune raison dEtat de soi-même est lexpression de cette pensée individualiste pour laquelle chacun est comme un Etat, indépendant, enfermé en soi-même et concurrent des autres. Gracián effectue ainsi un renversement de la relation du politique à léthique, par un déplacement de la verticalité traditionnelle du rapport du prince à ses sujets vers lhorizontalité des relations interindividuelles. » (S. Vaquero, Introduction)

  • Le criticon iieme partie

    Baltasar Gracián

    • Allia
    • 16 Septembre 1999

    De la même façon que ces merveilleux poissons de l'océan et ces vers de la terre à qui la nature variée concéda le don de la lumière la tiennent concentrée dans leurs entrailles tant qu'elle ne leur est pas nécessaire, et l'occasion venue l'avivent et la lancent à l'extérieur, de même ce prodigieux personnage avait une certaine lumière intérieure, grand don du ciel, dans la profondeur la plus intime du cerveau, qu'il lançait par les yeux et par la bouche chaque fois qu'elle lui était nécessaire, source éternelle de resplendissante clarté.

    Sur commande
  • L'homme de cour , traduit de l'espagnol de Balthasar Gracian, par le sieur Amelot de La Houssaie, avec des notes Date de l'édition originale : 1684 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • L´Art de la Prudence

    Baltasar Gracián

    • Sonobook
    • 24 Octobre 2014

    L'ART DE LA PRUDENCE Ou 300 conseils pour vivre plus heureux Baltasar Gracián y Morales, (1601-1658), est un écrivain et moraliste jésuite du Siècle d'or espagnol, que l'on peut rapprocher de Montaigne et La Rochefoucauld. On le présente parfois comme un « Machiavel de la vie pratique ». L'Art de la prudence (Oráculo manual y arte de prudencia), son ouvrage le plus célèbre publié pour la première fois en 1647, réunit trois cents conseils de comportement pour réussir dans la vie et savoir profiter du bonheur. Ces pensées sur l'art de la dissimulation, la maîtrise de soi, la mesure de ses sentiments, sont d'une modernité absolue, et propose un art de vivre et une véritable stratégie, utile à toute honnête personne souhaitant bien administrer son existence. Baltasar Gracián a percé l'âme humaine, et en a tiré une perspicace et pénétrante leçon, qui peut encore guider au 21è siècle l'homme ou la femme qui veut progresser, comprendre, réussir, cultiver l'espoir et profiter de la vie. Les pensées sont remplies de bon sens, d'intelligence, de clairvoyance et d'humour. Un véritable antidépresseur, un hymne à positiver, à entreprendre, et à trouver le bonheur. Un lecteur L'Art de la prudence est un petit chef-d'oeuvre dans son genre. Il est destiné à tout un chacun. Mais surtout, il est susceptible de devenir le manuel de tous ceux qui vivent dans le grand monde, en particulier les jeunes gens qui sont à la recherche de leur bonheur et auxquels il donne un enseignement qu'ils ne gagneraient qu'après une longue expérience. Une lecture unique est à l'évidence insuffisante, il est plutôt fait pour jouer le rôle d'un véritable compagnon de vie. Arthur Schopenhauer

  • 'Better mad with the crowd than sane all alone' In these witty, Machiavellian aphorisms, unlikely Spanish priest Baltasar Gracian shows us how to exploit friends and enemies alike to thrive in a world of deception and illusion. Introducing Little Black Classics: 80 books for Penguin's 80th birthday. Little Black Classics celebrate the huge range and diversity of Penguin Classics, with books from around the world and across many centuries. They take us from a balloon ride over Victorian London to a garden of blossom in Japan, from Tierra del Fuego to 16th-century California and the Russian steppe. Here are stories lyrical and savage; poems epic and intimate; essays satirical and inspirational; and ideas that have shaped the lives of millions. Baltasar Gracian (1601-1658). Gracian's work is available in Penguin Classics in The Pocket Oracle and Art of Prudence .

    Grand format 1.19 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Maximes de Baltazar Gracien , traduites de l'espagnol, avec les Réponses aux critiques de l'"Homme universel" et du "Héros" traduites du même auteur [par le P. J. de Courbeville] http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k75704x

    Sur commande
  • Written over 350 years ago, The Pocket Oracle and the Art of Prudence is a charming collection of 300 witty and thought-provoking aphorisms. From the art of being lucky to the healthy use of caution, these elegant maxims were created as a guide to life, with further suggestions given on cultivating good taste, knowing how to refuse, the foolishness of complaining and the wisdom of controlling one's passions. Baltasar Gracian intended that these ingenious aphorisms would encourage each reader to challenge themselves both in understanding and applying each axiom.

  • A Pocket Mirror for Heroes is a mirror because it reflects "the person you are or the one you ought to be." It is a pocket mirror because its author took the time to be brief. And it is a mirror for heroes because it provides a vivid image of ethical and moral perfection to which all can aspire. The Art of Worldly Wisdom by Baltasar Gracian was all but forgotten for three hundred years, until its republication in 1992 turned this lost classic into a New York Times bestseller. Now Gracian, the Spanish Jesuit considered Machiavelli's better in strategy and insight, sets a new standard on the art of living and the practice of achieving. That new standard is the art of heroism--how to be "the consummate person, ripe and perfect: accurate in judgment, mature in taste, attentive in listening, wise in sayings, shrewd in deeds, the center of all perfection."
    Gracian teaches the reader to be "a giant"--"the greatest person possible, a miracle of perfection, a king." Wit, wisdom, courage, elegance, grace, humility, spontaneity--these are the qualities needed to reach heroism in any occupation. But it is not enough to be wise or graceful: one must learn as well how to manage that talent, how to distinguish a quality fiom its shadow. A Pocket Mirror for Heroes provides "a politics for governing oneself, a compass for sailing toward excellence, an art for reaching distinction with just a few rules of discretion," and it will be wise and witty company for anyone who recognizes--and relishes--the challenges of daily life.

  • 'Better mad with the crowd than sane all alone'In these witty, Machiavellian aphorisms, unlikely Spanish priest Baltasar Graciàn shows us how to exploit friends and enemies alike to thrive in a world of deception and illusion.Introducing Little Black Classics: 80 books for Penguin's 80th birthday. Little Black Classics celebrate the huge range and diversity of Penguin Classics, with books from around the world and across many centuries. They take us from a balloon ride over Victorian London to a garden of blossom in Japan, from Tierra del Fuego to 16th-century California and the Russian steppe. Here are stories lyrical and savage; poems epic and intimate; essays satirical and inspirational; and ideas that have shaped the lives of millions.Baltasar Graciàn (1601-1658). Graciàn's work is available in Penguin Classics in The Pocket Oracle and Art of Prudence.

  • This perenially popular book of advice on how to achieve personal and professional success is valued for its timeless insights on how to make one's way in the world. Written in the seventeenth century by a Spanish Jesuit scholar, the teachings are strikingly modern in tone and address universal concerns such as friendship, morality, effective leadership, and how to manage one's emotions. The Art of Worldly Wisdom is for anyone seeking to combine ethical behavior with worldly success.
    This edition includes an introduction by Willis Barnstone, former Distinguished Professor of Spanish and Comparative Literature at Indiana University. Barnstone, a noted translator, critic, and poet, explores Gracian's background and places him within his historical and literary context. Like Sun Tzu's Art of War, Machiavelli's Prince, and Lao Tzu's Tao Te Ching, Gracian's Art of Worldly Wisdom is one of those rare books that serve as enlightening guides and companions for life.

  • "El héroe" es el primero de los libros escritos por Baltasar Gracián, presentado como un tratado perteneciente al género de la prosa didáctica, que señala las virtudes y cualidades morales que debe tener quien aspira a ser reconocido por sus valores. Baltasar Gracián escribe para proteger personas, ya que los humanos son seres débiles, en un mundo hostil. Esta obra entronca con "El príncipe" de Maquiavelo, pero a diferencia de éste, para Gracián el bien común, la política y los principios morales se pueden conciliar.

  • Sabiduría, inteligencia y prudencia… Con 300 aforismos, este libro es una obra muy importante en la historia de la filosofía occidental.

empty