• Mia et son frère jumeau Thor habitent à Sydney, en Australie, dans un quartier où les relations entre Blancs et Aborigènes sont de plus en plus tendues. Mia et Thor ont un lien spécial : depuis tout-petits, il leur arrive de faire exactement les mêmes rêves.
    Mais les jumeaux ne sont plus aussi proches depuis que Thor fait ses preuves dans une bande où les Aborigènes ne sont pas bien vus. Mia a de plus en plus de mal à reconnaître son frère quand il calque son comportement sur celui de ses amis, ouvertement racistes.
    Dans la classe de Mia, il y a justement un nouvel élève, Crusoë. Il est d'origine aborigène, et il demande de l'aide à Mia pour rattraper son retard scolaire.
    En échange de cours particuliers, Crusoë initie Mia à sa culture et aux symboles aborigènes. Mia y prend de plus en plus de plaisir, appréciant la compagnie de Crusoë.
    À la suite de plusieurs rêves prémonitoires que Thor et Mia font en commun, leur maison est le théâtre d'inondations et d'effondrements étranges. Au même moment, Crusoë disparaît sans donner signe de vie.
    D'où vient ce boomerang décoré de signes aborigènes qui a failli éborgner Thor ? Que veut leur dire ce danseur couvert de peintures, en les tirant de leur lit en pleine nuit ? Que signifie ce crocodile peint sur les murs d'une cave cachée sous leur maison ? Pardelà leurs différends, Thor et Mia se plongent dans la culture aborigène et parviennent à élucider leurs rêves et à retrouver Crusoë.
    Une enquête bien menée sur fond de discrimination raciale, où rêves et symboles se lisent comme des prémonitions.

    Sur commande
  • Hors d'ici

    Florence Delaporte

    Elle se souvient de ce moment, et d'avoir pensé nettement : « Il nous détruit. » Elle avait onze ans, sa soeur n'était pas loin, elle a compris qu'elle avait déjà été écrabouillée par le vieux, et que c'était son tour. Il hurlait, déchaîné, pour une bricole, et prononçait des mots affreux qui avaient rompu quelque chose. C'était comme casser du cristal, une membrane fragile, quelque chose qui aurait pu grandir.

    Rien ne peut enfermer Jeanne. Ni la violence du père qui lamine sa famille ni l'amour de Matt, qui lui offre les Grands Lacs et la clef d'une maison. Maintenant, alors qu'elle n'a pas vingt ans, elle va devoir choisir ce qu'elle abandonne.
    Mais peut-on se défaire de tout ? Qui est-il vraiment, cet homme malheureux à en frapper ses enfants ?

    Sur fond de bourgeoisie déchue et toxique, de rêves anéantis par l'Histoire, Hors d'ici interroge, avec finesse, les meurtrissures de l'enfance et de l'adolescence, et leurs stigmates.

  • Deux femmes, deux univers s'affrontent dans une petite ville de Terre-Neuve. Les secrets de la terre, l'amour des hommes et le sang des betes pcsent alors de tout leur poids. C'est ainsi que la légende islandaise de Freydis, la fille d'Erik le Rouge, s'incarne dans la lumicre jaune de l'automne boréal.
    ´R travers l'histoire d'une jeune archéologue et de sa logeuse affleurent des mystcres anciens et des peurs contemporaines dans un récit épique qui interroge ce qui nous fonde.

  • « Sa vie dès les premiers jours a tenu à un fil. Lequel ? Le fil de trame ! Un fil de soie peut-être, comme celui que tenait Mansour derrière Shéhérazade, parle ou meurs, petite, mais voici l'aube, il faut tenter de vivre. Alors elle se raconte des histoires, un vrai tissu de mensonges. Le fil de chaîne a tenu bon, elle entre maintenant dans le droit fil de sa vie, est-ce qu'elle a fini par se fabriquer une armure ? On dirait qu'elle s'oriente comme une canette sur son axe de rotation, va-t-on en voir de toutes les couleurs ce soir ? »
    Pendant qu'on prépare un vernissage au musée du textile de Belarbre, gens, bêtes et machines se montrent tels qu'ils sont vraiment. La directrice court toute nue à cinq heures, le chat s'envole en haut du frigo, l'effilocheuse raconte la peur de vivre et les gens importants resserrent leur cravate devant le micro. Un petit monde presque normal qui oscille entre le plaisir de nuire et l'enchantement, l'attente de l'amour, de l'éternité. Jusqu'à la nuit qui apporte sa moisson de surprises.

    Sur commande
  • Une histoire vraie, un amour impossible, une guerre interminable. Justine, une jeune fille bretonne tombe amoureuse d'un soldat de son âge en 1944 - un soldat qui ne portait pas le bon uniforme. Ce dernier a été envoyé dans un de ces camps pour prisonniers allemands aux USA, si confortables que les Américains les appelaient les " Ritz des Fritz ". Grâce à sa mère, Justine ne sera pas rasée. et elle n'aura pas reçu de nouvelles de son amour interdit.
    Avant la chute du mur de Berlin, en 1989, Justine se rend à Allemagne chez sa cousine Marie. Elle n'avait jamais parlé auparavant de cette histoire d'amour interdite.

  • Sur commande
  • " Une anguille dans tous les filets, Valentine est insaisissable.
    Elle n'a pas de poil, d'écaille ni de plume encore, c'est pour cela qu'elle vole comme un poisson entre les branches du noyer de la cour de l'école. " Valentine grandit seule au milieu d'une fratrie disloquée. Avec son amie Hélène, elles vont suivre des chemins parallèles en quête d'absolu jusqu'à ce qu'Hélène rencontre la drogue et Valentine le plaisir que lui donnent malgré eux les garçons. Entre l'indifférence d'une mère, la violence d'un père qui noie dans l'alcool sa détestation d'un monde où il n'a plus sa place, ce sont les cahots d'une enfance meurtrie, riche aussi de ce qu'elle explore : la ville, la foi, les corps.
    Rien ne commence dans l'enfance, même si l'on se berce de premières fois. Tout a déjà pris racine avant, sans qu'on s'en aperçoive. Rien ne finit jamais non plus, puisque l'enfant que Valentine a été s'adresse encore avec confiance à l'adulte qu'elle est devenue... C'est ainsi que l'écrivain répond à la petite fille restée enfouie au plus profond de son être, et veille sur elle.

    Sur commande
  • Marie, la narratrice, est romancière.
    Elle enquête en Normandie sur le mystère d'un enfant adultérin, Nathan, enterré au bord de la falaise. C'est le fils d'Ariel et de Jeanne, des cousins germains, dont l'histoire d'amour exemplaire est prise dans un enchaînement d'incestes destructeurs sur lesquels des familles entières ferment les yeux.
    Marie en fut elle aussi victime. Elle veut rompre cette fatalité malsaine qui de génération en génération, condamne les êtres à des amours sans issue.
    Comme un puzzle qui se construit pour laisser apparaître des images au fil du temps, les destins se nouent en haut des falaises, derrière les cabines de plage, sous un ciel indifférent à la détresse des enfants qui tombent dans la mer.

    Sur commande
  • « - Oui, dit-il, c'est joli des gros seins, quand c'est découvert.
    Le désir vient rien qu'à les voir. Me baigner dans tes seins, c'est énorme. Ils ont vraiment quelque chose de particulier.
    Naturellement, je sucerai doublement l'autre. » C'est l'histoire d'une reconstruction. L'histoire d'un corps que le cancer menace et qu'il faut amputer pour le sauver.
    Mais cette part que l'on retire, c'est ce qui constitue une femme dans son identité et son intégrité : le sein.
    Florence Delaporte traverse le cancer comme on traverse les apparences.
    Elle lutte contre les institutions, les représentations et les lieux communs qui font loi. Et contre elle-même. Elle remue les images du passé, convoque les amours mortes et les nouveaux amants. Tout ce qui la remodèle en même temps que la chirurgie. Elle résiste, regimbe, bataille, pour reprendre enfi n sa liberté et la mener plus loin encore. Passer de l'autre côté. Entière.

empty