La metaphysique orientale

À propos

La métaphysique orientale est la transcription d'une conférence que René Guénon donna à la Sorbonne en 1925. Il est important de préciser que la métaphysique pure étant par essence en dehors et au delà de toutes les formes et de toutes les contingences, n'est ni ''orientale'' ni ''occidentale'', mais elle est ''universelle''. L'adjectif ''orientale'' ne représente que les formes extérieures de la métaphysique dont elle est revêtue pour les nécessités d'une exposition, pour en exprimer ce qui est exprimable, ce sont ces formes qui peuvent être soit orientales, soit occidentales ; mais, sous leur diversité, c'est un fond identique qui se retrouve partout et toujours, partout du moins où il y a de la métaphysique vraie, et cela pour la simple raison que la vérité est ''une''. S'il en est ainsi, pourquoi parler plus spécialement de métaphysique orientale ? C'est que, dans les conditions intellectuelles où se trouve actuellement le monde occidental, la métaphysique y est chose oubliée, ignorée en général, perdue à peu près entièrement, tandis que en Orient, elle est toujours l'objet d'une connaissance effective. Si l'on veut savoir ce qu'est la métaphysique, c'est donc à l'Orient qu'il faut s'adresser ; et, même si l'on veut retrouver quelque chose des anciennes traditions métaphysiques qui ont pu exister en Occident, dans un Occident qui, à bien des égards, était alors singulièrement plus proche de l'Orient qu'il ne l'est aujourd'hui, c'est surtout à l'aide des doctrines orientales et par comparaison avec celles-ci que l'on pourra y parvenir, parce que ces doctrines sont les seules qui, dans ce domaine métaphysique, puissent encore être étudiées directement.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie

  • EAN

    9781716605598

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    27.9 cm

  • Largeur

    21.6 cm

  • Poids

    105 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

René Guénon

René Guénon, également connu sous le nom d'Abd al-Wâhid Yahyâ, né le 15 novembre 1886 à Blois, en France, et mort le 7 janvier 1951 au Caire, en Égypte, est un auteur français, et une figure inclassable de l'histoire intellectuelle du XXe siècle. Il a publié dix-sept ouvrages de son vivant. Ces livres ont trait, principalement, à la métaphysique, à l'ésotérisme et à la critique du Monde moderne. Dans son œuvre, il se propose soit d'« exposer directement certains aspects des doctrines métaphysiques de l'Orient », doctrines métaphysiques que René Guénon définissait comme étant « universelles », soit d'« adapter ces mêmes doctrines en restant toujours strictement fidèle à leur esprit ». Il ne revendiquait que la fonction de transmetteur de ces doctrines, dont il déclarait qu'elles sont de nature essentiellement « non individuelle », reliées à une connaissance supérieure, « directe et immédiate », qu'il nommait « intuition intellectuelle ». Ses ouvrages, écrits en français, sont traduits en plus de vingt langues.

empty