La petite fille qui aimait trop les allumettes

À propos

Deux enfants sont livrés à eux-mêmes après le suicide de leur père.
La loi paternelle disparue, ils vont découvrir le monde et chercher à forger leur identité. mais cette liberté nouvelle est une épreuve qu'il n'est pas toujours facile de négocier quand le réel côtoie chaque jour l'imaginaire et que le monde " civilisé " se comporte de bien étrange manière.
Récit impossible à raconter, à la fois désopilant et grandiose, plein de surprises et d'enchantements, la petite fille qui aimait trop les allumettes est porté de bout en bout par une langue tout ensemble farfelue et éclatante.
Ce qui prouve bien deux choses, si besoin était : à savoir que la littérature est d'abord une fête du langage, et que gaétan soucy occupe une place aussi unique qu'incontestable.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782020386715

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    112 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Poche

Gaëtan Soucy

Né le 21 octobre 1958 dans une famille modeste et nombreuse (sept enfants) d'un quartier ouvrier de Montréal, il se passionne à l'adolescence pour les oeuvres d'Edgar Allan Poe, Albert Camus, Jean-Paul Sartre et Samuel Beckett. Après avoir
commencé des études scientifiques, il se tourne vers les lettres et la philosophie,
qu'il enseignera jusqu'à sa mort en juillet 2013. Gaétan Soucy est l'auteur de plusieurs romans, essais et théâtre. Quand, en 1999, le Québec est l'invité d'honneur du Salon du livre de Paris, Gaétan Soucy s'impose comme un représentant parmi les plus
passionnants de cette littérature. Conte métaphysique autour de deux enfants chargés d'enterrer leur père tyrannique, qu'ils ont trouvé pendu, La Petite fille qui aimait trop les allumettes manie les thèmes récurrents de Gaétan Soucy (la gémellité, le pardon, le poids du religieux), et laisse exploser la beauté incendiaire de sa langue.

empty