À propos

«L'Interzone» ne figure sur aucune carte. C'est un dédale de rues, situé quelque part entre New York et Tanger, entre les deux pôles d'un cerveau sous drogue. C'est là que se réfugie William Lee après avoir accidentellement tué sa femme. Persuadé d'être un agent secret, Lee commence à rédiger des rapports pour une mystérieuse corporation internationale, rapports qu'il tape à la machine à écrire, partenaire organique, vivante, grouillante comme un véritable cafard.Dans le chef-d'oeuvre de Burroughs, cet ovni littéraire dont on fait l'expérience plus qu'on ne le lit, des notes éparpillées et des récits inachevés s'assemblent en une réflexion terrifiante sur l'écriture. Débauche, délires psychédéliques et critique politique s'écrivent dans un style qui s'invente. Le Verbe est magnifié, les mots «savent où ils doivent être mieux que vous» et la mélodie de la petite horreur quotidienne du camé transporte le lecteur au pays des mille et une extases surréalistes.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    William Seward Burroughs

  • Éditeur

    Gallimard

  • Date de parution

    11/09/1984

  • Collection

    L'imaginaire

  • EAN

    9782070702084

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    266 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

William Seward Burroughs

Né en 1947, William S. Burroughs III, dit William Burroughs Junior, petit-fils d'inventeur et fils du célèbre auteur beat du Festin nu, a publié deux romans, Speed (paru en 1970 sous le même titre) et La Dernière balade de Billy (paru en 1973 sous le titre Kentucky Ham). Son troisième roman Prakriti Juntion, commencé en 1977, est resté inachevé. Après une vie en forme de chemin de croix, il meurt à 33 ans, le foie explosé par l'alcool, le 3 mars 1981.

empty