À propos

«À Megara on met encore des oeillets au balcon, et les femmes portent des robes longues; c'est pour cette raison que la simple vision d'une cheville fait littéralement trembler les jeunes gens. Mais ceci arrive rarement, car elles sont prudentes et surveillées; et elles se surveillent elles-mêmes; et s'il pleut, elles préfèrent rentrer à la maison avec l'ourlet de leur robe maculé de boue que d'avoir les bas mordus par des regards chauds comme des baisers.»Admirables portraits de femmes prises aux pièges de l'amour, ces dix-huit nouvelles dessinent les contours de passions faites de promesses et de mélancolie. Avec les paysages lumineux de l'Italie en toile de fond, les femmes des Belles luttent pour échapper aux tragiques carcans de la famille, de la société, et de leurs amants, parfois au péril de leur vie.Dans cet ouvrage, Borgese, au sommet de la forme courte, célèbre les beaux alibis du coeur et l'universalité du mal d'aimer.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Giuseppe Antonio Borgese

  • Traducteur

    JEAN-NOEL SCHIFANO

  • Éditeur

    Gallimard

  • Date de parution

    08/09/2022

  • Collection

    L'imaginaire

  • EAN

    9782072995248

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    216 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

empty