Contre la perfection : les enjeux éthiques de la génétique

À propos

Aux États-Unis, pour 20000 dollars, il est possible d'augmenter de 5 cm la taille de son enfant à naître. Qu'y a-t-il de problématique à créer un bébé sur mesure? Qu'est-ce qui dérange dans la manipulation de notre nature?Pour répondre à ces questions, l'auteur part d'un constat simple:quand la science progresse plus vite que la morale, nous ressentons un certain malaise. Les concepts traditionnels de la philosophie, comme l'autonomie, la justice ou l'égalité, ne suffisent pas pour traiter des questions complexes et nouvelles que posent le clonage, les cellules souches ou les athlètes bioniques.En défendant une éthique du don contre une éthique de la «domination» et de l' «augmentation», le philosophe ouvre des pistes de réflexion, guidé par une idée forte:si les manipulations génétiques annulent notre capacité d'agir librement, elles altèrent aussi nos qualités naturelles et portent atteinte à notre humanité.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine > Philosophie postmoderne (XXe siècle)

  • Auteur(s)

    Michael J. Sandel

  • Éditeur

    Flammarion

  • Date de parution

    09/03/2022

  • Collection

    Champs Essais

  • EAN

    9782080276674

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    164 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    132 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Poche

empty