L'homme sans fièvre ; guérir, la nouvelle utopie du soin (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

En raison de l'actualité de la question du soin dans les discours contemporains, la place désormais banale de la médecine dans la vie moderne mérite d'être interrogée. Quelle société s'organise autour des valeurs et des possibilités offertes par la médecine ? Quels pouvoirs, politiques ou économiques, bénéficient de ce bel idéal d'une société du soin ?



Sommaire

I. GUERIR LA SOCIETE, LA NOUVELLE UTOPIE DU « SOIN ».
1. La fiction de l'homme sans maladie.
2. La santé parfaite/ la santé impossible.
3. Quel « soin » ? le paradoxe des malades sans place.

II. LES FICTIONS DU SOIN.
1. Extension du domaine du soin.
2. Soigner sans guérir, soigner et faire souffrir : la réalité du soin, ses tensions, ses échecs.

III. LA NECESSITE D'UN IMPERATIF DE SOIN qui aille au-delà de l'utopie de l'illusion, repenser le soin.
1. réparation, reconnaissance, nouvel humanisme.
2. formation : la sympathie comme objet d'un travail 3. le temps du soin : critique du « trafic de temps ».

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782200257682

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    312 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Claire Marin

Claire Marin est professeure de philosophie en classes préparatoires
aux grandes écoles et membre associé de l'ENS-Ulm. Ses recherches
portent sur les épreuves de la vie. Elle est notamment l'auteur de
L'homme sans fièvre (Armand Colin), La maladie, catastrophe
intime (PUF), Hors de moi (Allia ; J'ai lu) et La Relève : portraits
d'une jeunesse de banlieue (Le Cerf, 2018). Son premier ouvrage à
l'Observatoire, Rupture(s), a été un énorme succès critique et public.

empty