Pauline de metternich

À propos

A l'issue de la Première très chahutée du « Tannhäuser » de Wagner, qu'elle a voulu imposer au public parisien, la jeune ambassadrice d'Autriche elle a juste vingt ans de dépit et de rage brise son bel éventail. Ce geste en dit long sur le personnage.
Nièce et belle-fille du grand chancelier Clément de Metternich, l'adversaire résolu de Napoléon Ier, Pauline, qui a épousé son jeune oncle de dix ans son aîné, va, pendant dix ans, de 1860 à 1870, exercer un empire absolu sur la vie mondaine et musicale du Tout-Paris. Elle est de tous les spectacles de la capitale, des soirées à l'opéra au caféconcert ; elle lance le couturier Worth, elle organise les divertissements de la cour impériale, en matière de bon goût et de fêtes, elle se rend indispensable à Napoléon III et à Eugénie. Ses jeudis sont aussi courus que les lundis de l'impératrice et bientôt, l'hôtel de l'ambassadeur autrichien attire les figures éminentes de la politique, de la finance et des arts. Jamais représentation diplomatique n'a brillé de tant de feux au point d'éclipser parfois ceux des Tuileries.



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire

  • EAN

    9782228898768

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    230 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    325 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Philippe Luez

Conservateur général du Patrimoine, Philippe Luez est directeur
du musée national de Port-Royal des Champs à Magny-les-
Hameaux depuis 2005. Il y a organisé plusieurs expositions dont
Trois maîtres du dessin, Philippe de Champaigne, Jean-Baptiste de
Champaigne, Nicolas de Plattemontagne (2009), Une abbaye de
papier. Madeleine Horthemels (2011), Jean Restout et les miracles
de Saint-Médard (2013).

empty