À propos

Joseph Fouché (1759-1820) estl'une des figures les plus énigmatiquesde son temps. Élevé chez les Oratoriens, il fut un pilleur d'églises. Conventionnel modéré, il massacra les royalistes de Lyon. Bien qu'il eût voté la mort de Louis XVI, il fut ministre de Louis XVIII. Napoléon, qui en fit son ministre de la Police,le chassa et le rappela : il le craignait et avait besoin de lui.
Biographe de Marie-Antoinette et de Balzac, le romancier d'Amok et de La Confusion des sentiments nous donne ici un saisissant portrait de ce personnage, en qui il voit la première incarnation d'un type politique moderne: l'homme de l'ombre, dissimulé, manipulateur, actionnant en coulisses les mécanismes du pouvoir réel.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • Auteur(s)

    Stefan Zweig

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    16/02/2000

  • Collection

    Le Livre De Poche Litterature

  • EAN

    9782253147961

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    284 Pages

  • Longueur

    178 cm

  • Largeur

    110 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    138 g

  • Support principal

    Poche

Stefan Zweig

Stefan Zweig (1881-1942), romancier, nouvelliste et dramaturge autrichien, naturalisé britannique, est l'auteur d'une œuvre prolifique qui ne cesse de susciter l'engouement du public et de multiples adaptations. Figure de proue lucide des cercles intellectuels de Vienne d'avant-guerre, il fuit la montée du nazisme et gagne l'Angleterre alors que "La Peur" - écrite en 1913 et parue en allemand en 1920 - paraît enfin en français (1935). Admiré pour la profondeur incarnée avec laquelle il traite l'exploration psychique de ses personnages féminins, il se fait connaître aussi pour son pacifisme. Révulsé par la Seconde Guerre mondiale, il convainc sa jeune épouse de se suicider avec lui, au Brésil, à l'âge de 60 ans.

empty