Histoire de la Libye : des origines à nos jours

À propos

Vieille terre berbère aujourd'hui arabisée et islamisée, après avoir été tour à tour colonisée par les Grecs, les Carthaginois, les Romains, les Byzantins, les Arabes et enfin par les Italiens, la Libye se caractérise par la faiblesse du pouvoir central face aux permanences tribales et régionales.
Véritables « fendeurs d'horizons », les ensembles tribaux les plus forts ont toujours contrôlé les couloirs de nomadisation reliant la Méditerranée à la région tchadienne. Les trafics d'aujourd'hui (drogue et migrants), se font le long de ces voies tracées par la géographie. Sur elles s'ancrent les solidarités jihadistes qui, aujourd'hui, désolent la bande sahélo-sahélienne.
N'ayant pas voulu voir que la réalité politique libyenne repose sur l'équilibre et sur les jeux de pouvoir entre les grandes confédérations tribales et régionales, ceux qui, en 2011, au nom de l'ingérence démocratique, mirent à bas le régime du colonel Kadhafi, ont donc directement provoqué le chaos.
Remontant dans le temps, ce livre permet de comprendre pourquoi aujourd'hui il serait singulièrement inconséquent de prétendre vouloir stabiliser puis reconstruire la Libye sans prendre en compte l'archéologie tribale sur laquelle reposent ses définitions culturelles, politiques, sociales, économiques et religieuses.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire du Maghreb et du Moyen-orient > Autre pays du Maghreb et Moyen-orient

  • Auteur(s)

    Bernard Lugan

  • Éditeur

    Rocher

  • Date de parution

    16/02/2022

  • EAN

    9782268106694

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.3 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    404 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bernard Lugan

Bernard Lugan a écrit plus de 35 ouvrages. Il est aussi expert auprès du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda), conférencier au Centre des Hautes Etudes militaires, à l'Institut des Hautes Etudes de Défense nationale, et dirige un séminaire au Collège interarmées de
Défense (Ecole de Guerre).

empty