à mes yeux
à mes yeux
 / 

À propos

Victor Crescas cherche par tous les moyens à se rapprocher de son jeune fils Tom dont il est séparé depuis des années. Pour ce faire, il s'immisce dans la vie de ceux qui lui sont proches : Ava, d'abord, la petite amie de Tom, et Jade surtout, la mère de la jeune fille. Se tissent peu à peu entre Victor, Ava et Jade des liens profonds, complexes et fragiles.
À plusieurs centaines de kilomètres de là, le 19 novembre 2011, on découvre le corps calciné d'une toute jeune fille, assassinée par un monstre de dixsept ans et demi. Le drame de Chambon-sur-Lignon bouleverse la France et aura aussi des conséquences intimes dans la vie de ce cercle atypique. Comment un fait divers en vient-il à s'introduire dans des existences ordinaires jusqu'à les bouleverser ?
Au lieu de se plonger dans les détails du drame, Laurence Werner David a choisi de rester à distance pour mieux observer l'horreur à travers les traces qu'elle laisse dans la vie des hommes. Un texte à la tension palpable, qui met une langue subtile et poétique au service de l'exploration du mal absolu.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782283030028

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    294 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    316 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurence Werner David

Laurence Werner David est née à Angers en 1970.
Elle vit à Paris, dans le 13e arrondissement. Elle a déjà
publié deux textes dans la collection « Qui Vive » : Le
Roman de Thomas Lilienstein (2011) et À la surface de
l'été (2013). Son recueil de poésie, Éperdu par les figures
du vent (Obsidiane, 1999), a reçu le Prix de la Fondation
Bleustein-Blanchet. Elle est également l'auteur de
deux romans aux éditions Verticales (2003 et 2006) et
d'un recueil de poésie.

empty