Reprise ou re-crise ?

À propos

Comment peut-on survivre, et pour combien de temps, dans un système où celui qui crée du crédit s'enrichit plus que celui qui crée de la richesse réelle pour la simple raison que la valeur du crédit prévaut sur la valeur de la richesse ? Par quel droit, sans travailler, sans faire la guerre, peut-on prendre la richesse de l'autre, par la dévalorisation de son patrimoine et la valorisation du titre papier - adossé sur rien ! - que l'on vient de créer ? Notre civilisation est basée sur l'effort, sur l'égalité des personnes dans la rémunération de leurs efforts et sur le droit à cette égalité. Même les Etats doivent légitimer leurs actions lorsqu'ils prélèvent des taxes, distribuent des allocations ou des subventions. Comment alors admettre que des scribes se permettent de remettre en cause nos revenus et nos patrimoines tout simplement parce qu'ils savent écrire et libeller des titres ? La réponse à ces interrogations se trouve dans cet ouvrage iconoclaste et percutant.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Economie mondiale

  • Auteur(s)

    Thomas Porcher

  • Éditeur

    Res Publica

  • Date de parution

    19/10/2009

  • EAN

    9782358100083

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    205 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    260 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Thomas Porcher

Thomas Porcher vit à Paris et est docteur en économie et enseignant-chercheur spécialisé dans le gaz et le pétrole. Intervenant régulier dans les médias, il a publié Un baril de pétrole contre 100 mensonges (Res Publica éditions, 2009) et L'indécence précède l'essence (Max Milo, 2012).

empty