Un dernier verre à l'auberge
Un dernier verre à l'auberge
 / 

Un dernier verre à l'auberge

À propos

Emmanuel Moses a dessiné d´un trait léger et précis des petits tableaux mélancoliques non dénués d´humour. Comme si le passé et la mémoire, sa matière, étaient un sourire au bord de l´abîme. On parle de l´élégance du désespoir, peut-être ici on trouve l´élégance de la mélancolie.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782359630220

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    126 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Emmanuel Moses

L'automne 1976, après une canicule sans précédent, celle-là même qui constitue l'arrière-fond du roman de Botho Strauss La dédicace (l'asphalte des trottoirs se liquéfiait, et les gens plongeaient nus dans les fontaines publiques), mon grand-père brada son appartement situé avenue Foch et se retira dans la maison qu'il s'était fait bâtir à S., petite commune résidentielle proche de Tel-Aviv.
Certaines scènes, certains instants, pour des raisons obscures ou peut-être tout simplement plus chanceux que d'autres, survivraient à l'oubli qui allait bientôt recouvrir la décennie pendant laquelle mes grands-parents avaient habité ce premier étage noyé dans les marronniers.

empty