Autoportrait (préface Dominique de Villepin ; postface Françoise Marquet)

,

À propos

Né à Pékin dans une famille de grands lettrés chinois, Zao Wou-Ki quitte la Chine d'avant Mao Zedong, après une formation dans la plus grande école des Beaux-Arts du pays où il a aussi été professeur. En 1948, il s'installe pour deux ans à Paris afin d'étudier la peinture française. Il noue à Montparnasse et à Saint-Germain-des-Prés des amitiés indéfectibles et participe ainsi à l'effervescence artistique de l'après-guerre. La découverte de l'abstract painting à New York en 1957 le conforte dans le choix d'une abstraction où se mêlent sa connaissance de la grande peinture chinoise et la liberté du geste désormais acquise. En raison de la prise de pouvoir de Mao, il ne peut revenir en Chine qu'en 1972 et y retourne fréquemment jusqu'en 2008. Cette autobiographie, écrite avec son épouse Françoise Marquet, témoigne de l'inébranlable volonté et plaisir de peindre de Zao Wou-Ki, de ses rencontres artistiques et amitiés exceptionnelles. Elle retrace un chemin créateur hors du commun où se mêlent les influences des abstractions européenne et américaine. Reconnu par la Chine comme leur grand peintre du xxe siècle, Zao Wou-Ki apporte aux jeunes générations d'artistes l'espoir de faire dialoguer les cultures chinoise et occidentale.
Complément biographique de Yann Hendgen.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Biographies / Monographies

  • Auteur(s)

    Zao Wou-Ki, Françoise Marquet

  • Éditeur

    Pluriel

  • Date de parution

    26/10/2022

  • EAN

    9782818506899

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    208 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Françoise Marquet

Françoise Marquet a créé un département de photographie au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris en 1981. C'est elle qui est à l'origine de l'acquisition d'½uvres et de l'organisation d'expositions de Duane Michals, Herbert List, Jean-Philippe Charbonnier, Helmut Newton (1985), Jeanloup Sieff, Jan Saudek et Manuel Alvarez Bravo. En 1997, elle a été nommée au Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris.

empty