À propos

En 1970, Jean-Pierre Martin est incarcéré à la maison d'arrêt de Saint-Nazaire pour apologie du crime d'incendie volontaire. Il a distribué un tract justifiant l'attaque au cocktail Molotov de la direction des Chantiers de l'Atlantique, en réplique à une série d'accidents du travail qui ont entraîné la mort de plusieurs ouvriers. Il a 22 ans.
En 2024, il publie le récit de ses 61 jours de mitard.
Parce qu'il ne veut pas oublier.
De quoi parle ce livre ?
D'une révolte qui n'est toujours pas éteinte.
De la solitude du militant de base.
De la violence, et du désir de changer le monde.
Enfin, de l'amitié entre un étudiant établi en usine et un ouvrier des Chantiers de l'Atlantique.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Jean-Pierre Martin

  • Éditeur

    Editions De L'Olivier

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    02/02/2024

  • EAN

    9782823620733

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    236 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Pierre Martin

Jean-Pierre Martin est psychiatre retraité du service public. Il est consultant à Médecins du Monde, militant de l'Union syndicale de la psychiatrie et du mouvement Printemps de la psychiatrie. Il a publié Psychiatrie dans la ville en 2000 et La rue des précaires en 2011 à Éres, ainsi que Émancipation de la psychiatrie aux éditions Syllepse en 2019.

empty