Demain est un autre jour de merde Demain est un autre jour de merde
Demain est un autre jour de merde Demain est un autre jour de merde
 / 

Demain est un autre jour de merde

À propos

Publiés tous les mois pendant presque 5 ans dans Fluide Glacial, sous le titre "Cat Caz", les strips drôles, poignants et mordants d'Olivier Texier prennent une nouvelle forme, un second souffle dans ce petit livre carré rutilant. Jamais trottoir, Paix de travers autant de titres qui nous laissent Sûr, le cul et à découvrir sans Remettre à deux mains...

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Romans graphiques

  • EAN

    9782849612620

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    178 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Olivier Texier

Olivier Texier vit à Nantes où il est né en 1972. Il est officiellement graphiste dans une mairie aux alentours de Nantes, mais c'est une couverture : il se sert en réalité des trajets de bus qui l'amènent au bureau pour réaliser ses dessins absurdes et ses bandes dessinées peuplées de personnages bizarres et crétins. Il a débuté sa carrière d'au- teur de BD dans les pages du magazine Ferraille, puis dans le mensuel le Psikopat. Depuis il a travaillé aussi bien pour Delcourt, Dargaud ou Dupuis que pour des structures plus underground tel que Le Dernier Cri, United Dead Artists...ÿOu la presse (Libération, Le Monde.). Conférencier et performeur à ses heures, sous divers pseudonymes (Mi- chou La savate, Monsieur Girafe, etc.) il est aussi l'un des co-créateurs de la Fédération Internationale de Catch de Dessin à Moustache Nantais, dont il occupe la fonction d'ar- bitre de touche intérimaire, après avoir été sacré « Grand Champion » en 2007. Autodidacte et prolifique, il manie un humour incisif et tordu qui est tout sauf conventionnel. et s'il reste en marge de la reconnaissance du grand public, c'est justement parce qu'il se plaît à explorer les marges, avec jubilation. Et comme l'a un jour soufflé Willem : « J'aime bien Olivier Texier, parce qu'il dessine que ce qu'il veut ! »

empty