La somme de ce que nous sommes
La somme de ce que nous sommes
 / 

La somme de ce que nous sommes

À propos

La somme de ce que nous sommes relève, surtout et avant tout, du règne de l'enfance et des lieux qui lui sont indéfectiblement attachés ; où elle a pris corps, et, disons-le, racine. La « somme », dont il est question, est donc, d'abord, celle des lieux ; et dans chaque lieu, celles des expériences et des sensations intrinsèques qui leurs sont redevables, dont ils constituent « la source », le point d'ancrage, et, en même temps, la « caisse de résonance ». C'est à la découverte d'une « géographie constitutive et essentielle »que nous entraîne ce livre.

À travers trois lieux principaux et non clos sur eux-mêmes (puisqu'ils ouvrent les uns sur les autres, et ouvrent également chacun sur d'autres lieux, proches ou plus lointains), l'enfance s'énonce le plus souvent au présent - dans le présent des faits et gestes, des "aventures" modestes, des épiphanies et expériences, qui la marquent et la nourrissent durablement. Si quelques noms propres circulent ici et là, ces trois lieux ne sont pas nommés ou situés autrement que par leur désinence générique et enfantine : « Le jardin », « Le ruisseau », « L'île ». Car ces lieux valent pour tous et pour chacun, ils sont de l'ordre d'une « expérience commune », ou, tout au moins, d'une expérience partageable ou partagée.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9791090491632

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Domerg

Auteur-lecteur, Olivier Domerg pratique résolument la lecture publique, à une ou plusieurs voix, parfois en duo avec un contrebassiste, parfois avec des musiciens. En 2007, il a créé un feuilleton de lectures publiques (Pendant la campagne, la littérature continue !) qui s'est poursuivi quatre ans durant. Par ailleurs, il travaille régulièrement avec des plasticiens, photographes, écrivains et musiciens à la conception et à la réalisation d'expositions, de pièces audio, de manifestations, de livres et revues.
Poète, Olivier Domerg a publié des livres consacrés, entre autres choses, à la question du lieu, de l'espace et du paysage en littérature. Que celui-ci soit naturel, urbain, rural ou intermédiaire, tout l'intéresse ! New York, le Var, Paris, les Bouches-du-Rhône, la Bretagne, l'Italie, les Hautes-Alpes, etc., ou les Ardennes aujourd'hui : la beauté est embusquée, le chantier ouvert, et il charrie toute la « prose du monde ». Ainsi, peut-on lire sur la quatrième de couverture d'un de ses livres : « la fiction est tombée, le décor aussi. Désormais le paysage est au centre. Mieux, il est un genre à part entière. Un genre qui contient tous les autres. »

empty